Selon un ancien test psychologique, choisir l'un de ces portraits pourrait révéler des traits de personnalité cachés - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Selon un ancien test psychologique,…
Aux États-Unis, la panique provoquée par le Coronavirus a conduit de nombreuses personnes à faire la queue pour acheter des armes et des munitions Coronavirus : 5 règles d'or pour minimiser les risques d'infection lorsque vous allez au supermarché

Selon un ancien test psychologique, choisir l'un de ces portraits pourrait révéler des traits de personnalité cachés

Par Baptiste
2.194
Advertisement

Nous sommes attirés par les personnes similaires à nous. Les pensées, les désirs et la volonté cachés sont souvent influencés par ce qui se rapproche le plus de nous. Ainsi, en résumé, était ce que pensait le psychiatre hongrois Léopold Szondi quand au siècle dernier il a mis au point un test psychologique qui visait à révéler le côté le plus inconscient de la personnalité d'un individu.

Ainsi, dans son test – appelé le test de Szondi – à travers des images montrant des personnes souffrant de troubles mentaux, le psychiatre demandait aux patients d'en choisir deux qui leur plaisaient et deux qui, au contraire, étaient particulièrement repoussants ou effrayants. Bien que le test n'ait plus été utilisé par la suite, ni considéré comme valable à des fins scientifiques, il suscite toujours de vifs débats. Récemment, il a même été reproposé sous forme abrégée par un utilisateur de Facebook, et les réactions de nombreuses personnes curieuses de "découvrir" quelque chose en plus sur leur personnalité n'ont pas manqué.

The Following is a psychoanalytical test called the Szondi Test. This test was made by a Hungarian Psychoanalyst,...

Pubblicato da Junji Noe su Sabato 22 febbraio 2020

L'apparence physique d'un individu peut-elle vraiment être liée à sa santé mentale ? Aujourd'hui, et non sans raison, nous dirions non, c'est pourquoi le test de Szondi, aujourd'hui plutôt rétrograde, n'est pas considéré comme un instrument scientifiquement valable. Cependant, lorsque Junji Noe, utilisateur de Facebook, en a partagé une version réduite, il a été intéressant pour beaucoup de personnes d'essayer d'en savoir un peu plus sur la personnalité, en choisissant l'une des 8 figures proposées par Szondi.

Il suffit de les regarder pour se rendre compte qu'ils n'ont pas des visages très "invitants" : l'internaute invite à les imaginer par exemple dans le noir, dans une situation plutôt effrayante. Celui qui s'avère le plus dérangeant peut révéler des aspects plus ou moins cachés de la personnalité.

Ainsi, celui qui choisit le premier portrait pourrait cacher des traits de "sadisme" ; le second pourrait être pris pour un "épileptique" (une personne apparemment calme, mais avec une colère refoulée et capable d'exploser soudainement) ; le troisième par une personne "catatonique" (une personne intelligente, fidèle au devoir mais écrasée par les règles, au point de réprimer ses propres besoins) ; la femme du quatrième portrait, quant à elle, peut être associée à une personnalité "schizophrène".

Si on choisit le cinquième portrait, cela pourrait dire que l'on refoule des sentiments d'hystérie, de désir d'attention et d'admiration ; pour le sixième on parle d'un lien avec des attitudes dépressives ; le choix du septième pourrait indiquer un lien avec des personnalités "maniaques", avec une grande énergie refoulée ; enfin le huitième portrait pourrait révéler un trouble dissociatif de l'identité, peut-être dû à des traumatismes d'enfance.

Advertisement

Nous tenons à rappeler que ces brèves indications fournies par le test de personnalité n'ont aucune validité scientifique. Cela n'enlève rien au fait qu'essayer peut être amusant et intéressant, même pour se remettre en question un peu plus profondément et peut-être pour savoir si Szondi avait raison ou non.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci