Toshiba a développé une technologie permettant de diagnostiquer 13 types de cancer avec une seule goutte de sang - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Toshiba a développé une technologie…
Un patient a été placé pour la première fois en état d'animation suspendue pendant une intervention chirurgicale Ces 14 coiffures extravagantes montrent que l'imagination et le mauvais goût n'ont parfois aucune limite

Toshiba a développé une technologie permettant de diagnostiquer 13 types de cancer avec une seule goutte de sang

Par Baptiste
2.632
Advertisement

En matière de lutte contre le cancer, tous les efforts pour tenter de contrôler, prévenir et soigner le cancer sont essentiels et méritent d'être soutenus. La contribution que la science et la technologie peuvent apporter à cet égard est très importante, et c'est grâce à des découvertes et des inventions impensables il y a encore peu que l'espoir de nombreuses personnes peut rester allumé.

Le géant technologique japonais Toshiba, dans le domaine de la recherche sur le cancer, a développé une méthode rapide et innovante pour détecter 13 types différents de cette maladie.

via: Kyodo News

La rapidité d'intervention est essentielle chez les patients atteints de cancer, d'abord et avant tout à travers le diagnostic. Intervenir tout de suite, c'est être capable de commencer à traiter la maladie à ses premiers stades, sans qu'elle ne progresse avec des conséquences plus graves. Ceci est bien connu des techniciens japonais de Toshiba qui, avec le National Cancer Center Research Institute et la Tokyo Medical University, ont présenté l'invention en question.

Avec un taux de précision de 99% et une seule goutte de sang, la méthode de diagnostic développée au Japon permet de comprendre si le patient a une maladie cancéreuse. Et cela ne concerne pas qu'un type de cancer : l'appareil peut en détecter jusqu'à 13 types différents. Pour ce faire, il examine et compare les types et la concentration des molécules de microARN sécrétées dans le flux sanguin par les cellules cancéreuses.

image: Kyodo News

Gastrique, œsophages, pulmonaire, hépatique, pancréatique, intestinal, prostatique, vésical et autres : il est très difficile pour ce diagnostic de passer à côté d'un cancer. Bien qu'il ne s'agisse pas du premier système du genre mis au point par une entreprise, le système de Toshiba est particulièrement efficace parce qu'il réduit le coût et le temps de l'opération. On parle d'environ 160 euros, pour une réponse à recevoir dans les deux heures.

Il va sans dire qu'une telle technologie pourrait être fondamentale pour les médecins du monde entier, ainsi que pour les patients qui, partout dans le monde, ont des difficultés à soigner leur cancer car il a été diagnostiqué à un stade trop avancé. Malheureusement, il faudra encore quelques années avant que cette méthode puisse être diffusée et commercialisée. Il ne reste plus qu'à espérer qu'il ne faudra pas trop de temps pour que cet appareil puisse contribuer à sauver la vie de nombreuses personnes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci