Le shopping en ligne est une dépendance qui peut menacer notre santé mentale : parole de psychologues - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le shopping en ligne est une dépendance…
Les chats de l'Ermitage : depuis plus de 200 ans, ils protègent le prestigieux palais de l'invasion des souris Petite mais pas trop : cette maisonnette transportable est parfaite pour ceux qui veulent fonder une famille

Le shopping en ligne est une dépendance qui peut menacer notre santé mentale : parole de psychologues

Par Baptiste
1.337
Advertisement

Les psychothérapeutes soutiennent que la dépendance au shopping en ligne est un état de santé mentale qui n'a pas été reconnu comme il se doit depuis beaucoup trop longtemps, et pourtant c'est un état en expansion rapide. Astrid Müller, psychothérapeute à la faculté de médecine de Hanovre en Allemagne, et ses collègues ont mené une étude auprès de 122 patients cherchant de l'aide pour leur dépendance au shopping en ligne. Au cours de la recherche, les scientifiques ont constaté que les personnes dépendantes présentaient des taux plus élevés que d'habitude de dépression et d'anxiété.

image: Pixabay

Les chercheurs estiment que la dépendance s'est intensifiée avec l'essor des boutiques en ligne, des applications et de la livraison à domicile, qui ont ajouté une toute nouvelle dimension au concept d'être un véritable accro du shopping. Internet n'a pas d'heures d'ouverture ou de fermeture, ce qui signifie que les clients peuvent faire leurs achats à toute heure de la journée sans avoir à quitter la maison ou à interagir avec d'autres personnes.

Souvent, les magasins en ligne offrent aussi un plus large éventail d'offres que les magasins physiques, ce qui signifie que les clients les plus assidus ont une meilleure accessibilité à des prix plus avantageux. La disponibilité illimitée des produits signifie que les personnes de plus en plus jeunes présentent des signes de trouble lié à l'achat compulsif qui, selon les chercheurs, touchent 5 % de la population.

image: Max Pixel

Ce trouble est reconnu depuis des décennies, bien qu'il ne soit pas actuellement classé comme un trouble distinct. Au lieu de cela, il appartient à une catégorie appelée "autre trouble des habitudes et des impulsions". Cependant, la Dre Müller et son équipe croient que la maladie prend un nouveau sens à l'ère d'Internet.

Les caractéristiques du trouble de la compulsion d'achat incluent la préoccupation pour le shopping d'articles non nécessaires, la difficulté de résister à l'achat d'articles non nécessaires et les difficultés financières dues à des achats incontrôlés, et ce trouble peut également entraîner des difficultés relationnelles, des dettes monétaires et des troubles physiques parce que les acheteurs peuvent finir par accumuler les choses qu'ils achètent.

Les résultats obtenus après des années de recherche par l'équipe allemande du Dr Muller ne doivent pas être sous-estimés dans le panorama actuel du commerce en ligne et dans la façon dont nos (mauvaises) habitudes changent silencieusement.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci