Le syndrome de l'enfant riche : demander toujours plus et ne jamais se satisfaire - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le syndrome de l'enfant riche : demander…
Adieu au premier glacier d'Islande : une plaque commémorative nous fait réfléchir sur le désastre écologique Cette tour spéciale filtre l'air pollué et crée de l'oxygène : l'idée d'une start-up pour sauver nos villes

Le syndrome de l'enfant riche : demander toujours plus et ne jamais se satisfaire

14.599
Advertisement

Nous marchons dans les rues du centre et décidons d'entrer dans un magasin de vêtements. Alors que nous essayons certains vêtements, nous entendons soudain un cri : un enfant a décidé qu'il n'accepterait pas d'autres chaussures que les plus chères.

Nous sortons déconcertés et entrons dans un magasin de jouets. Nous nous retrouvons devant la même scène, mais avec un enfant différent. Et la même chose arrive dans un magasin d'informatique. Qu'arrive-t-il à ces enfants ? Un professeur de Harvard a la réponse.

Ralph Minear, pédiatre et professeur à l'Université Harvard, étudie les enfants qui ont ces attitudes depuis longtemps. En 1990, en fait, il a rencontré un enfant qui ne pouvait pas être considéré comme tout simplement gâté parce qu'il ne s'agissait pas de simples caprices.

L'enfant analysé par Minear ne pleurait pour obtenir quelque chose, mais se plaignait, s'agitait et criait pour obtenir quoi que ce soit. Les analyses du pédiatre ont donné le livre "Les enfants qui ont trop".

Dans le livre, le chercheur explique que les nouvelles générations d'enfants subissent une transformation en développant ce qu'il appelle le "syndrome de l'enfant riche". Le syndrome consiste à demander de plus en plus de choses chères sans jamais être satisfait.

Le syndrome ne touche pas, comme on pourrait croire, seulement les enfants des familles riches, mais tout le monde : Minear explique que les parents ont de moins en moins de temps pour leurs enfants.

Et ce temps, qui ne peut être récupéré, est remplacé par des biens matériels : vélos neufs, jouets, appareils électroniques. De cette façon, les parents croient qu'ils peuvent assurer à leurs enfants une vie heureuse. Mais ce n'est pas le cas.

Advertisement

Au contraire, explique Minear, les enfants qui développent le syndrome de l'enfant riche deviennent plus anxieux, inattentifs, agressifs. Dans certains cas, on voit donc un syndrome qui s'étend à toute la famille : les caprices des enfants deviennent prioritaires sur tous les besoins de la famille. Dans ces cas, le chercheur recommande de consulter un psychothérapeute qui présente un modèle éducatif différent.

Selon Minear, les parents devraient comprendre que la chose la plus importante pour leurs enfants est de passer du temps avec ceux qui les aiment, et non de se remplir de biens matériels. Ce n'est qu'ainsi qu'ils seront des enfants sains, heureux et équilibrés !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci