Renvoyer les travailleurs chez eux si la température dépasse 30°C : une proposition syndicale britannique suscite le débat - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Renvoyer les travailleurs chez eux si…
Le village des Schtroumpfs existe vraiment dans la réalité : voici où il se trouve et quelle est son histoire Vulcan Point : voici l'île à l'intérieur du volcan qui est à l'intérieur d'une île qui est à l'intérieur d'un volcan

Renvoyer les travailleurs chez eux si la température dépasse 30°C : une proposition syndicale britannique suscite le débat

880
Advertisement

L'été 2019 restera dans les mémoires comme l'un des plus chauds des dernières décennies. Les températures élevées, bien au-dessus des moyennes saisonnières un peu partout dans le monde, ont fait que beaucoup de grandes nations du globe cherchent des solutions pour essayer d'alléger les tâches quotidiennes, vraiment difficiles à accomplir dans un climat si défavorable pour notre organisme. Une solution a alors été proposée par un syndicat britannique, et celle-ci fait déjà discuter le monde entier de manière positive.

image: Geograph UK

La Trade Union anglaise (le Congrès des Syndicats) lance une campagne en faveur de l'abstention de travail justifiée si la température pendant la journée de travail doit être égale ou supérieure à 30 degrés Celsius, surtout dans les cas de travail manuel, le plus compliqué à effectuer avec les climats défavorables et épuisants. Actuellement, du moins au Royaume-Uni, il n'y a pas de température maximale ou minimale légale pour exercer un emploi, mais le Ministère britannique de la Santé et de la Sécurité a publié une liste de mesures que les supérieurs doivent suivre au cas où les employés souffrent de températures élevées dans les bureaux :

  • Permettre un travail flexible : donner au personnel la possibilité de rentrer plus tôt ou de rester plus tard lui permettra d'éviter les conditions désagréables du pic de chaleur. Dans la mesure du possible, les responsables peuvent aussi permettre au personnel de travailler à domicile.
  • Maintenir les lieux de travail au frais : les lieux de travail peuvent être maintenus plus frais et plus supportables en prenant des mesures simples, comme avoir des fenêtres qui s'ouvrent, utiliser des ventilateurs, éloigner le personnel des fenêtres ou des sources de chaleur et installer une ventilation ou l'air conditionné.
  • Rendre les codes vestimentaires sur le lieu de travail plus souples : encourager le personnel à travailler avec des vêtements plus décontractés que d'habitude, en laissant de côté les vestes et les cravates, et en portant des vêtements légers.
  • Faire que le personnel soit à l'aise : permettre au personnel de prendre des pauses fréquentes et d'avoir des boissons fraîches à portée de main aidera à garder les travailleurs au frais.
  • Parler et écouter le personnel : le personnel a ses propres idées sur la meilleure façon de composer avec la chaleur excessive. Leur opinion comptera beaucoup sur le résultat final.

Bref, au moins en Grande-Bretagne, on lutte contre les températures record de l'été 2019 avec des mesures et des contre-mesures qui protègent légalement les horaires et les habitudes de travail d'une manière raisonnable. Quid des autres pays dans le reste du monde ?

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci