Ces vers "congelés" se sont réveillés après 40 000 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ces vers "congelés" se sont réveillés…
Bienvenue au marathon où les athlètes mangent du fromage et boivent du vin Les mollusques que nous mangeons sont remplis de microplastiques : l'océan nous restitue nos déchets

Ces vers "congelés" se sont réveillés après 40 000 ans

1.479
Advertisement

Après une très longue période d'hibernation, on peut retrouver la vie, mais pas pour les humains ou du moins pas encore. Selon les dernières découvertes scientifiques, cette possibilité existe dans la nature, et a été prouvée par une équipe de chercheurs russes qui ont littéralement "décongelé" les vers nématodes emprisonnés dans la glace pérenne de la Sibérie depuis le Pléistocène. Une découverte qui, dans le monde de la science, a déjà fait beaucoup parler d'elle.

image: Springer Link

Après 42 000 ans piégés dans le pergélisol préhistorique, ces vers ont commencé à se nourrir et à se déplacer après environ deux semaines de "sauvetage" par l'équipe de chercheurs russes ; malgré la résistance de cette espèce animale aux très basses températures déjà connue de la science, c'est la première fois que dans le monde de la recherche on assiste à un "réveil" aux fonctions vitales après une si longue période.

Maintenant, les mécanismes d'adaptation de ces vers nématodes sont étudiés pour tenter de comprendre s'ils peuvent également être traduits dans d'autres domaines de connaissance, comme par exemple s'ils sont applicables à certaines conditions organiques de l'être humain.

image: Springer Link

Plus précisément, connaissant le secret de la longue vie des nématodes, on pourrait assister à l'avenir à une réalité scientifique dans laquelle des maladies rares ou incurables peuvent être mises en "pause" en attendant qu'un remède soit trouvé. Mais pour l'instant, la cryogénie (l'étude qui maintient les corps à très basse température) ne permet pas de se tromper : il n'existe pas de techniques efficaces qui puissent être adaptées à l'homme car l'eau, à très basse température, devient glace et "casse" la paroi des cellules qui l'entourent.

Mais dans le futur, on ne sait jamais ce qui va se passer, la science nous le confirme chaque jour !

Source: 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci