Ce gros orteil artificiel vieux de 3000 ans trouvé en Égypte est la plus ancienne prothèse de l'histoire - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ce gros orteil artificiel vieux de 3000…
Le Canada adopte une loi historique interdisant la captivité des dauphins, des orques et des cétacés de toutes espèces Les 16 chats les plus téméraires du monde qui égayeront même votre journée la plus triste

Ce gros orteil artificiel vieux de 3000 ans trouvé en Égypte est la plus ancienne prothèse de l'histoire

2.620
Advertisement

À première vue, cela pourrait ressembler à un simple objet en bois et en cuir, mais l'objet trouvé par les archéologues dans la nécropole égyptienne de Sheikh Abd el-Qurna, à l'ouest de Louxor, est beaucoup plus.

La forme est unique : c'est le gros orteil d'un pied avec les autres doigts, un objet "portable". Oui, ce que les chercheurs avaient devant leurs yeux n'était rien de moins que la plus ancienne prothèse de l'histoire.

Un artefact vieux de 3000 ans, qui n'est pas seulement un chef-d'œuvre de la sculpture ancienne, mais qui nous donne une confirmation importante et fascinante des usages, du progrès technique, scientifique et culturel de l'époque.

Le gros orteil a été trouvé sur le pied de la momie d'une femme. Peut-être un accident, ou peut-être une amputation due à une maladie : les raisons de l'absence de l'orteil resteront probablement inconnues.

Il n'en reste pas moins que, au-delà de la valeur artistique et historique de l'objet, la prothèse est un témoignage incroyable et précieux qui nous fait comprendre à quel point les compétences physiognomiques et médicales des Égyptiens étaient avancées.

D'après des études réalisées à l'aide de rayons X après la découverte et publiées par l'Université de Bâle, le soin avec lequel ce doigt artificiel a été fabriqué était maniaque : il a été remodelé plusieurs fois en fonction des besoins de la porteuse.

Sur son identité et étant donné la position élevée du tombeau par rapport aux autres dans le Sanctuaire, les archéologues affirment qu'il pourrait s'agir de la fille d'un sacerdote. Le statut social élevé de la femme, par conséquent, expliquerait l'attention pour la rendre capable de marcher normalement.

D'après les signes d'usure, il semble que le gros orteil ait été beaucoup utilisé, grâce à son excellente qualité de fabrication et aux modifications apportées par l'artisan qui l'a construit.
Après des siècles d'études, de recherches et de découvertes, l'Égypte ancienne continue de nous étonner avec des découvertes incroyables, qui nous racontent des histoires et des caractéristiques - encore moins connues - sur sa fascinante civilisation.

SOURCE:

https://www.unibas.ch/en/News-Events/News/Uni-Research/A-Wooden-Toe-Swiss-Egyptologists-Study-3000-Year-Old-Prosthesis.html

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci