Une étudiante de 23 ans affirme avoir découvert le processus de transformation du plastique en matériau biodégradable - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une étudiante de 23 ans affirme avoir…
La Les chercheurs déclarent que les koalas sont

Une étudiante de 23 ans affirme avoir découvert le processus de transformation du plastique en matériau biodégradable

14.341
Advertisement

Une solution à la pollution plastique qui sévit dans nos mers depuis des décennies ? Elle pourrait venir d'une étudiante de seulement 23 ans qui a découvert comment réduire ce qui semble être le matériau non biodégradable le plus nocif pour notre planète.

Miranda Wang, 23 ans, a en fait trouvé un moyen de "dégrader" le plastique sans utiliser de matériaux directs ou dérivés du pétrole.

via: CNN
image: BioCellection

Le matériau dont est fait le plastique de tout type est constitué de polymères très longs, c'est-à-dire de chaînes chimiques qui ne sont pas biodégradables et dont la "suppression" de l'environnement est extrêmement complexe ; cependant, les découvertes innovantes de Miranda Wang semblent pouvoir "casser" les longues chaînes de polymères retenues ensemble par les atomes de carbone plus que résistants :

"Nous avons identifié un catalyseur qui coupe les chaînes polymères pour déclencher une réaction en chaîne intelligente, à la pression atmosphérique et à une température qui peut être contrôlée par une bouilloire. Une fois que le polymère se brise en morceaux de moins de 10 atomes de carbone, l'oxygène de l'air est ajouté à la chaîne et forme de précieuses sortesd'acides organiques qui peuvent être collectées, purifiées et utilisées pour fabriquer les produits que nous aimons.

image: BioCellection

Miranda Wang le dit sur le site officiel de l'expérimentation technologique BioCellection. Les catalyseurs utilisés par cette nouvelle technologie permettent de modifier le mécanisme des fonctions "vitales" des chaînes polymères, mais ce n'est pas le seul avantage : à basse température pour l'environnement et à moindre coût, ces catalyseurs peuvent être "réutilisés" à la fin de la réaction pour les cycles suivants. L'avantage pour la protection de l'environnement ? De cette façon, les produits utiles pour d'autres types d'applications sont récupérés et, surtout, ils ne sont pas dérivés du pétrole.

La démonstration pilote du procédé de "découpe" des molécules plastiques promet de transformer 17 tonnes de déchets plastiques en 6 tonnes de produits chimiques précieux en 3 mois. Une grande réalisation à l'horizon pour une expérience scientifique qui vise à élargir la recherche sur le recyclage des nouvelles matières plastiques, un objectif qui, nous l'espérons, deviendra une réalité efficace et effective.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci