Les femmes qui ont un partenaire attirant développent plus facilement des troubles de l'alimentation, selon une étude - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les femmes qui ont un partenaire attirant…
15 tatouages si petits et sobres qu'ils finiront par convaincre les détracteurs les plus obstinés Un homme piégé sous la neige filme le moment où il est secouru par un chien de sauvetage

Les femmes qui ont un partenaire attirant développent plus facilement des troubles de l'alimentation, selon une étude

2.398
Advertisement

Vous avez un partenaire ou un mari particulièrement séduisant ? La science dit que vous êtes susceptible de souffrir de troubles de l'alimentation en raison de problèmes d'estime de soi. L'étude choc a été révélée par le magazine Body Image, et est le résultat d'échantillons basés sur des histoires relationnelles de couples hétérosexuels dans lesquels le partenaire masculin est présenté comme plus attirant que la femme. Voici les détails de la recherche.

image: Pixabay.com

L'étude du magazine Body Image révèle que la compagne, si elle répond moins au degré d'attraction physique que le partenaire masculin, est plus sujette à des troubles alimentés par une faible estime de soi qui peut très souvent se transformer en besoin d'entreprendre un régime ou de perdre du poids dans la plupart des cas.

L'équipe de chercheurs de la Florida State University a étudié les cas de 113 couples mariés âgés de moins de quatre mois et de moins de trente ans ; pour chaque couple, des questions ont été posées sur les raisons pour lesquelles il avait adopté un régime alimentaire sain, après quoi les chercheurs ont pris des photos du corps entier, en les classant sur une échelle de 1 à 10 (la note la plus faible étant pour l'attraction faciale, la plus élevée pour l'attraction physique).

image: Unsplash

Dans les questionnaires remplis par les deux partenaires des couples étudiés, les chercheurs de l'Université d'État de Floride ont démontré que, dans les couples avec des partenaires masculins classés plus attrayants sur le plan facial et physique, ce sont les partenaires féminins qui subissent des conséquences négatives, surtout pour les femmes qui n'ont pas obtenu des scores élevés sur l'échelle de classement adoptée par l'équipe de recherche.

Enfin, le point d'arrivée de l'étude scientifique souligne la nécessité dans ces cas-là d'entreprendre des approches psychologiques en rapport avec le couple et leurs modes de relation et de rapport récriproque, afin de renforcer les valeurs et les potentialités des deux partenaires dans la vie commune.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci