Ce jeune de 26 ans redonne vie aux lacs de l'Inde qui ont été asséchés et transformés en décharges - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ce jeune de 26 ans redonne vie aux lacs…
Tournant pour le cannabis : l'OMS reconnaît ses propriétés thérapeutiques Des mini drones qui tiennent dans la paume de la main : le gadget qui protégera les soldats pendant les opérations

Ce jeune de 26 ans redonne vie aux lacs de l'Inde qui ont été asséchés et transformés en décharges

3.095
Advertisement

Ramveer Tanwar était en dernière année de licence en technologie lorsqu'il s'est rendu compte que les rivières et les lacs autour de sa ville, où il avait grandi avec ses amis, avaient presque disparu : de nombreux bassins avaient été asséchés et transformés en décharges à ciel ouvert. C'est alors que, grâce à son esprit incroyablement créatif et à ses connaissances technologiques, il a décidé de faire quelque chose pour réhabiliter le paysage naturel qui lui était cher. 

Ramveer a vite compris que s'il voulait rendre ses efforts efficaces, il devait d'abord rééduquer les citoyens pour ne pas remplir les zones asséchées de déchets.

Incroyablement, un groupe de personnes s'est formé autour de lui dès le début et s'est multiplié au fil du temps. Après tout, tout le monde voulait résoudre un problème qui afflige toute l'Inde : les ordures.

Advertisement

En 2015, Ramveer et les habitants de son pays natal ont réussi à récupérer un bassin important pour le village. Son travail a été remarqué et les villages voisins l'ont appelé à faire quelque chose de semblable ailleurs.

De nombreux étangs étaient dans des conditions désespérées : les nombreuses couches de déchets ont empêché l'eau d'atteindre le sol pendant des années, jusqu'à en devenir aride.

La réhabilitation des bassins comprend une phase de collecte des déchets, une double filtration de l'eau et une rencontre avec les citoyens pour éviter la création de nouvelles décharges.

Advertisement

Pour filtrer davantage les déchets qui pourraient se retrouver dans les bassins, l'eau s'écoule à travers un système de filtres à base de planches en bois et de plantes : le bois bloque les plus gros morceaux, les feuilles des plantes les plus petits.

En Inde, le problème de la pollution est répandu dans tout le pays : il n'existe aucune culture du recyclage et souvent de la protection de l'environnement, ni de systèmes permettant de collecter les déchets.

Advertisement

On estime que d'ici 2030, la moitié des Indiens n'auront pas accès à l'eau potable : peut-être que, avec la mission de Ramveer Tanwar, beaucoup moins de personnes souffriront de la soif.

La volonté de cet homme mérite des applaudissements, même si son geste est une goutte d'eau dans l'océan : il faudrait plus de Ramveer, pas seulement en Inde, mais partout dans le monde.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci