Voici la raison scientifique pour laquelle les personnes incompétentes sont souvent celles qui s'avèrent les plus sûres d'elles-mêmes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici la raison scientifique pour laquelle…
11 anciens mystères qu'encore aujourd'hui les experts n'ont pas résolus complètement 30 fabuleuses illusions tridimensionnelles conçues par l'artiste connu sous le nom de

Voici la raison scientifique pour laquelle les personnes incompétentes sont souvent celles qui s'avèrent les plus sûres d'elles-mêmes

10.141
Advertisement

Avez-vous déjà parlé à quelqu'un qui en sait très peu sur un sujet spécifique, mais qui s'est comporté comme s'il en était l'expert ? Peut-être même vous a-t-il même donné des conseils en se vantant de son expérience dans le domaine... Vous n'avez probablement pas jugé cette personne positivement, mais maintenant vous pouvez enfin donner un nom à ce comportement étrange qui est malheureusement fréquent : cela s'appelle l'effet Dunning-Kruger.

image: pixabay.com

L'effet Dunning-Krueger est présent dans une certaine mesure en chacun d'entre nous : ce n'est rien de plus que le comportement d'une personne incompétente qui pense en savoir plus qu'il n'en sait réellement, et qui tire une certaine fierté à déclamer ses "connaissances".

Tout le monde peut tomber dans le piège de l'effet Dunning-Kruger. Ce n'est pas toujours une attitude négative ou désagréable, mais, selon les experts, à certaines occasions, elle peut s'avérer vraiment dangereuse.

C'était le cas d'un chirurgien qui a mutilé plusieurs de ses patients juste parce qu'il n'était pas capable de reconnaître ses capacités objectivement limitées mais, au contraire, il croyait à chaque fois qu'il faisait un excellent travail.

image: pexels.com

De plus, l'analyse de certaines catastrophes aériennes suggère que certaines auraient pu être évitées si le personnel ne s'était pas fié de façon complètement passive aux ordres d'un pilote victime de l'effet Dunning-Kruger.

Le nom de cet étrange comportement tient son nom de deux psychologues qui en ont étudié les effets : David Dunning et Justin Kruger ont soumis des volontaires à un questionnaire varié - il traitait de questions allant de la grammaire à l'humour -, et ont finalement demandé à chaque participant leur opinion sur le résultat de leur test, par rapport aux autres volontaires. Les psychologues ont donc constaté que les personnes qui avaient de mauvais résultats étaient aussi celles qui se jugeaient les meilleures.

En résumé, les victimes de l'effet Dunning-Kruger n'ont aucune connaissance sur un sujet, mais elles ne savent pas qu'elles n'en ont aucune : tout cela leur donne une confiance extrême, dont elles sont très fières. Malheureusement pour ceux qui devront avoir des conversations animées par l'effet Dunning-Kruger, les victimes sont aussi celles qui sont moins disposées à accepter la critique ou à s'améliorer.

La solution ? Ne perdez pas trop de temps avec ces personnes-là !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci