Les enfants exposés à l'écran d'un smartphone courent un plus grand risque de développer des retards de langage - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les enfants exposés à l'écran d'un…
16 inventions curieuses qui semblent venir tout droit du futur 19 outils innovants que vous voudrez avoir dans votre cuisine TOUT DE SUITE

Les enfants exposés à l'écran d'un smartphone courent un plus grand risque de développer des retards de langage

1.706
Advertisement

Il n'est rien de plus normal de voir un enfant qui ne parle pas encore et qui ne marche même pas manier avec une grande facilité un smartphone. Des experts du secteur pédiatrique et de simples parents inquiets se sont demandés quelles étaient les conséquences d'une approche aussi prématurée de la technologie et en particulier des écrans lumineux : on pouvait s'attendre à ce qu'ils n'apportent aucun bénéfice, mais ce n'est que récemment que des chercheurs ont identifié les dommages spécifiques qu'ils apportent au développement des enfants.

L'utilisation d'écrans portatifs est liée à un retard dans le développement de la parole.

image: pixabay.com

Les enfants exposés aux écrans portables - smartphones, tablettes et jeux vidéo - qui n'ont pas encore appris à parler risquent de retarder le développement du langage, ont déclaré des chercheurs lors de la Conférence des sociétés universitaires de pédiatrie de 2017.

Le résultat est le résultat d'une recherche menée auprès de 894 enfants âgés de 6 mois à 2 ans : les chercheurs ont constaté que plus le temps d'exposition aux écrans déclarés par les parents était long, plus l'enfant était susceptible de développer des retards dans la parole. Chaque demi-heure supplémentaire passée devant un smartphone ou une tablette augmentait le risque de 49%.

Dans le cadre de la même recherche, aucun autre retard n'a été identifié, par exemple dans les interactions sociales, le langage corporel et l'expressivité du visage. Cependant, une conséquence aussi importante causée par l'exposition au dépistage sur les enfants devrait prendre plus au sérieux les conseils de l'American Paediatric Association : évitez tout type de dépistage chez les enfants de moins de 18 mois qui n'ont pas encore appris à parler.

Source: https://leader.pubs.asha.org/article.aspx?articleid=2647387

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci