Un vieux vaccin pour la tuberculose a fonctionné comme thérapie contre le diabète de type 1 - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un vieux vaccin pour la tuberculose…
10 façons avec lesquelles notre corps nous alerte d'une carence en calcium Le QI de l'humanité diminue d'année en année : voici les explications possibles

Un vieux vaccin pour la tuberculose a fonctionné comme thérapie contre le diabète de type 1

1.346
Advertisement

On parle beaucoup des vaccins aujourd'hui : qu'ils soient considérés comme efficaces ou non, la recherche évolue à la fois dans la création de nouveaux vaccins pour les maladies actuelles et futures, et dans la recherche d'une seconde utilisation possible pour les plus anciens.

C'est le cas du vaccin contre la tuberculose, basé sur le bacille de Calmette et Guérin (BCG), qui a été étudié ces dernières années comme traitement potentiel de certaines maladies auto-immunes : une étude a observé des bénéfices importants chez des patients atteints de diabète de type 1, qui avaient reçu une administration du vaccin.

image: pexels.com

Les chercheurs, qui ont présenté leur étude à la conférence annuelle de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD), signalent une nette amélioration du contrôle glycémique chez les patients atteints de diabète de type 1.

Pourquoi un vaccin antituberculeux devrait-il être efficace dans le traitement du diabète de type 1 ? Selon les chercheurs, ce fait appuie la thèse selon laquelle certaines des maladies auto-immunes, dont le diabète, pourraient être causées par une réduction de l'exposition aux microbes dans l'environnement et par une augmentation de l'utilisation des désinfectants, des antibiotiques et d'une attention générale à la propreté. "Depuis longtemps, on pense que le passage à un environnement urbain plus propre augmente l'incidence de certaines maladies ", a déclaré le Dr Faustman, auteur de l'étude.

Au cours des tests, les patients volontaires ont reçu deux injections du vaccin après deux semaines : chez tous les participants, une réduction significative de la glycémie moyenne a été observée avant ou dans les 3 ans suivant l'administration. Il est enthousiasmant de constater que l'effet du vaccin s'est prolongé jusqu'aux 5 années successives.

Quelles sont les attentes pour l'avenir ? Il n'est pas possible de savoir si et quand le vaccin antituberculeux sera intégré dans le traitement du diabète de type 1. Cette étude reste cependant très importante tant pour étudier les causes de l'apparition de la maladie – qui ne sont plus considérées comme purement génétiques – que pour étudier le fonctionnement du métabolisme des sucres et sa réponse aux traitements. Des informations précieuses pour l'identification d'un remède définitif !

Sources :

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci