Une machine innovante réduit les tremblements de Parkinson de manière immédiate, sûre et non invasive - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une machine innovante réduit les tremblements…
Les incendies en Australie sont devenus si considérables qu'ils ont commencé à générer un Ces ingénieux distributeurs fournissent de l'eau et de la nourriture aux animaux errants en échange de bouteilles en plastique

Une machine innovante réduit les tremblements de Parkinson de manière immédiate, sûre et non invasive

Par Baptiste
14.620
Advertisement

La maladie de Parkison est une maladie dégénérative chronique pour laquelle il n'existe actuellement aucun remède. Un de ses effets est l'apparition de tremblements incontrôlés qui peuvent devenir débilitants, affectant davantage la qualité de vie des personnes touchées.

Les scientifiques développent des techniques qui peuvent aider les patients à mieux faire face à la maladie et l'une des plus innovantes et efficaces vient des laboratoires de l'Université italienne de L'Aquila. Elle s'appelle MrgFus et soulage instantanément les tremblements de manière sûre et non invasive.

image: RSNA/Università dell’Aquila

MrgFus est le nom de la machine qui apporte une amélioration significative de la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson et son acronyme signifie Magnetic Resonance guided Focused Ultrasound (traitement par ultrasons focalisés guidés par résonance magnétique). Elle est basée sur l'utilisation des ultrasons pour traiter une partie du cerveau étroitement liée aux tremblements de Parkison.

La partie du cerveau sur laquelle la machine agit est le thalamus, présent dans les deux hémisphères, qui subit une véritable ablation : à la fin du traitement, le thalamus est inhibé. La technique est comparable à celle déjà connue de stimulation cérébrale profonde, mais contrairement à celle-ci, les améliorations sont immédiates, présentent un risque minimum et nécessitent une hospitalisation beaucoup plus courte. L'intervention est également adaptée aux patients fragiles qui ne tolèrent pas d'autres traitements.

image: pixabay

Les résultats ont été présentés à la conférence de la Radiological Society of North America. Les experts de l'université italienne ont montré l'expérience menée sur 39 patients, avec un âge moyen de 64,5 ans, tous avec des tremblements invalidants en moyenne depuis 10 ans et sans aucune amélioration avec d'autres techniques connues. Après l'ablation du thalamus, 95 % des patients, soit 37 sur 39, ont présenté une réduction substantielle et immédiate des tremblements, même dans la période d'observation suivant l'étude.

Malheureusement, c'est une technique encore peu répandue dans le monde, car peu de centres de traitement offrent cette possibilité - la première machine a été mise en service en Italie. Maintenant, on espère que sa présentation lors d'une conférence très importante contribuera à sa diffusion, au profit des nombreux patients atteints de la maladie de Parkinson.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci