Pourquoi est-on de mauvaise humeur quand on a faim ? La science donne la réponse - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Pourquoi est-on de mauvaise humeur quand…
Un photographe parcourt le monde pour immortaliser des enfants entourés de leurs biens les plus précieux : voici le résultat Le côté obscur de la nature : 18 images

Pourquoi est-on de mauvaise humeur quand on a faim ? La science donne la réponse

8.656
Advertisement

Notre corps est infaillible pour garder le contrôle : comme une machine parfaite, il émet des alarmes précises lorsque quelque chose ne va pas. C'est nous qui les comprenons souvent mal.

Beaucoup de gens deviennent de mauvaise humeur lorsqu'ils ont faim : certains se révèlent même agressifs. Pourquoi la faim et la colère se manifestent-elles souvent en même temps ? La réponse réside dans les processus métaboliques qui se produisent en nous lorsque nous avons besoin de nourriture.

La sensation de vide dans l'estomac la plupart du temps coïncide avec une baisse de sucre dans le sang. De faibles niveaux de glucose - c'est-à-dire de sucre - rendent certaines personnes nerveuses et/ou agressives. Pourquoi cela se produit-il ?

Le cerveau perçoit l'abaissement de la glycémie comme une situation mettant la vie en danger : en fait, l'hypoglycémie - le nom pour les faibles taux de glucose - peut entraîner des évanouissements et le coma si le glucose tombe sous un certain seuil. 

Lorsque vous avez faim et que votre glycémie est basse, même les activités les plus simples semblent compliquées : il peut être difficile de se concentrer, de parler couramment ou de faire des mouvements simples. S'adapter à des règles socialement acceptées et respectées peut ne plus sembler naturel.

C'est un mécanisme que le corps humain utilise pour survivre.

image: maxpixel.net

La faim et la colère sont des réponses régulées par certains gènes communs : l'un des produits de ces gènes est le neuropeptide Y. Cette substance est libérée par le cerveau lorsque vous avez faim, mais il est également vrai que les personnes ayant des niveaux élevés de neuropeptide Y ont tendance à montrer des niveaux plus élevés d'agressivité impulsive.

Selon les chercheurs, c'est l'agressivité qui active la lutte pour la recherche de la nourriture : selon le cerveau, stimuler la colère est le moyen le plus rapide pour résoudre une situation dangereuse comme la baisse de glycémie. Sauf que dans la société dans laquelle nous vivons, l'agressivité est à juste titre à réprimer.

Il est curieux de voir comment, après tout, la nature de l'instinct animal nous domine et comment nous avons construit une société qui rejette ces instincts : cet homme est-il le produit d'une pure contradiction ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci