15 choses que vous faites habituellement et qui vous rendent antipathique aux yeux des autres - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
15 choses que vous faites habituellement…
Douche le matin ou le soir ? Selon les experts, ce n'est pas la même chose : voici le meilleur moment pour vous 16 faits curieux qui nous montrent à quel point nous savons peu de choses sur le monde que nous habitons

15 choses que vous faites habituellement et qui vous rendent antipathique aux yeux des autres

Par Baptiste
6.004
Advertisement

La vérité est que nous nous faisons très rapidement une opinion générale sur les autres, tant positivement que négativement, et que les autres font de même avec nous. Que ce soit en direct ou sur les médias sociaux, quelques regards suffisent à créer une mauvaise impression.

Nous avons fait une liste de 15 choses dont les études scientifiques ont révélé qu'elles causent un premier impact négatif auprès des personnes qui nous entourent. Certains d'entre elles sont faites de bonne foi et d'ailleurs, on pense même qu'ils nous rendent sympas !

1. Des photos de profil très rapprochées - Une étude révèle que les photos prises trop près de votre visage, disons 45 centimètres, véhiculent une mauvaise image de vous-même. La bonne distance semble être d'au moins 135 centimètres.

2. Ne pas sourire - Cela semble évident, mais beaucoup de gens pensent qu'ils transmettent une image mystérieuse et attirante s'ils ne sourient pas. Plusieurs études révèlent qu'aussi bien en vrai que sur des photos de profil en ligne, il est toujours mieux de sourire et cela aide aussi à ce que l'on se rappelle de vous quand vous vous présentez pour la première fois.

3. Trop de photos sur les réseaux sociauxUne étude de 2013 révèle que le partage de trop de photos personnelles (des vacances, chien, petits-enfants, soirées etc.) sur les réseaux sociaux peut aggraver la qualité de la vie réelle. Excepté les amis proches et la famille, personne n'a vraiment d'intérêt à voir autant de détails sur votre vie quotidienne.

4. Avoir trop d'amis sur Facebook - La recherche de l'Université du Michigan a montré que les personnes  jugent négativement ceux qui ont trop ou trop peu d'amis sur les réseaux sociaux. En 2013, la moyenne chez les adultes était de 300 amis, mais si dans votre cercle "social" est plus ou moins élevé, sachez que chacun se fera une idée de vous à partir de la différence de vos amis Facebook.

image: pixabay

5. Cacher ses émotions - Être spontané et exprimer ses émotions aide dans les relations sociales. Les chercheurs ont filmé des acteurs regardant la même scène d'une comédie. On a demandé à un groupe de ne pas réagir, à l'autre de se comporter normalement, c'est-à-dire de rire. Ces vidéos ont été montrées à d'autres personnes qui, connaissant la caractère humoristique de la scène, ont trouvé le groupe de spectateurs qui ne riaient pas très suspect et ont déclaré que les autres étaient plus sympathiques.

6. Partager des choses très personnelles trop tôt - Ne cachez pas vos émotions mais ne les révélez pas trop. Les gens ne font pas confiance à quelqu'un qui parle de choses personnelles au début d'une relation ou même de choses privées qui concernent ses amis : ils savent qu'ils pourraient être les prochains.

7. Être trop gentil - Il est juste de sourire, d'être gentil mais pas d'exagérer. Une expérience de 2010 avec un groupe de joueurs de jeux vidéo qui avaient des "infiltrés", appartenant à l'équipe de recherche, qui se comportaient trop gentiment dans le jeu a révélé que les personnes ont des soupçons sur ceux qui se montrent excessivement généreux : probablement pour des arrière-pensées.

8. La fausse modestie - Le simple fait qu'il existe un terme "fausse modestie" devrait nous faire comprendre que les gens sont habitués à l'identifier chez leur voisin et à en garder un jugement négatif. Une étude le confirme et les raisons en sont évidentes.

Advertisement

9. Inclure un smiley dans les mails - Un sourire en "vrai" est préférable, il n'est pas recommandé de sourire en ligne, surtout dans des contextes plus formels comme les mails. Une étude réalisée en 2017 a montré qu'elle suggère l'incompétence.

10. Name-Dropping - Par ce mot, nous entendons l'habitude de mentionner toutes les personnes plus ou moins célèbres avec lesquelles nous avons eu des relations, même occasionnelles. Vous connaissez cette célèbre chanteuse ? Vous avez suivi un cours avec cet écrivain à succès ? Gardez-le pour vous. On dirait que vous cherchez à profiter de la renommée de quelqu'un parce que vous, vous n'êtes personne.

11. Se comporter comme si l'autre ne vous plaisait pas - Cela semble évident, mais la réciprocité de la sympathie est un mécanisme psychologique plus profond que vous ne le pensez. Le simple fait d'être informé que nous sommes sympathiques à quelqu'un va à son tour le rendre sympathique à nos yeux sans que nous le remarquions. Par conséquent, comportez-vous comme si l'autre vous était déjà sympathique, même si vous ne le savez pas.

12. La sueur de nervosité - Oui, nous parlons littéralement de la sueur. Des études ont démontré que les gens peuvent percevoir la sueur des autres et la relier à une personne nerveuse et agitée, à éviter.

image: Max Pixel

13. Une poignée de main faiblePlusieurs études ont montré que nous nous faisons une série d'idées, semi-conscientes, sur le prochain en fonction de la fermeté de la première poignée de main qu'il nous donne. Important aussi lors des entretiens d'embauche.

14. Demander des choses à l'autre sans parler de nous-mêmes - Il est juste de poser des questions sur la vie d'une personne que nous voulons connaître, cela la fait se sentir importante, mais n'oubliez pas de partager quelque chose sur vous-même. Le processus doit être réciproque sinon l'autre personne pourrait se sentir socialement trompée.

15. Avoir un nom difficile à prononcer - Nous savons que c'est injuste, mais par souci d'exhaustivité, nous avons dû l'insérer. Les prénoms et les noms de famille compliqués (la complexité perçue est généralement due à une distance de culture d'origine) sont associés à des personnes abtipathiques. Il n'y a pas grand-chose à faire dans des contextes plus formels. Dans ceux informels, vous pouvez utiliser un surnom que vous aimez bien.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci