Une nouvelle découverte dans le traitement de la perte auditive : des millions de personnes retrouvent l'espoir - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une nouvelle découverte dans le traitement…
13 choses que les gens mentalement forts ne font jamais Les prothèses pour la mémoire arrivent : elles vous aideront à ne pas oublier

Une nouvelle découverte dans le traitement de la perte auditive : des millions de personnes retrouvent l'espoir

3.595
Advertisement

Les problèmes auditifs touchent surtout les personnes âgées, mais ils peuvent aussi survenir lorsque l'on travaille avec des machines ou dans des environnements bruyants. Cependant, des chercheurs de Caroline du Sud et de la Harvard School ont fait une découverte qui ouvre la porte à une solution définitive au problème de la perte auditive. 

Il s'agit d'une nouvelle technique avec laquelle les cellules de l'oreille interne sont réparées par la libération d'un médicament.

La difficulté du traitement de la perte auditive est qu'il y a un flux constant de liquide, exactement dans la partie interne de l'oreille, qui transporterait n'importe quel médicament avec lui. Les chercheurs semblent toutefois avoir trouvé comment dépasser cet obstacle, en travaillant sur la composition du médicament : "ce qui est nouveau, c'est la façon dont le médicament est distribué dans l'oreille interne, afin de rester et de faire ce qu'il devrait faire ", a déclaré Charles McKenna, auteur de l'étude et professeur de chimie au SVC.

L'importance de la découverte réside également dans le fait que le même mécanisme de libération se révèle applicable à l'administration d'autres médicaments dans l'oreille.

La recherche, publiée dans la revue scientifique de Bioconjugated Chemistry, a été menée sur des tissus animaux en plaques de Pétri : donc jamais sur des créatures vivantes.

Le médicament synthétisé par les chercheurs se compose de deux éléments, le 7,8-dihydroxyflavone et le biphosphonate : la combinaison des deux a conduit à la découverte " révolutionnaire ", comme l'ont définie les scientifiques. En effet, les neurones ont répondu positivement à la molécule en régénérant les synapses dans le tissu de l'oreille, ce qui a entraîné la réparation des cellules ciliées et des neurones.

"Nous ne disons pas que nous avons trouvé le remède à la perte auditive", soulignent les chercheurs : la découverte du mécanisme de libération du médicament doit plutôt être considérée comme un pas vers le remède définitif.

Sources:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci