11 aliments potentiellement "toxiques" que nous consommons habituellement - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
11 aliments potentiellement "toxiques"…
Les médecins sauvent un enfant La zone 51 est l'un des endroits les plus secrets de la Terre : voici 9 curiosités que vous ne connaissiez pas

11 aliments potentiellement "toxiques" que nous consommons habituellement

Par Baptiste
4.129
Advertisement

Saviez-vous que certains aliments commun, lorsqu'ils sont consommés en quantités excessives ou incorrectes, révèlent leur potentiel toxique ? Nous parlons de produits incontournables dans nos cuisines et de certaines des passions des plus gourmands. Sans renoncer au plaisir de vos aliments préférés ou de base, il est bon de les connaître et de savoir comment éviter les risques associés à leur consommation excessive ou incorrecte.

1. Cerises

image: Pixabay.com

Parmi les fruits les plus désirés de la saison, le risque qui leur est lié n'est pas tant dans la quantité, mais dans le noyau : celui-ci contient, en effet, de l'acide cyanhydrique (à partir duquel on obtient le cyanure), un puissant venin naturel qui provoque un dysfonctionnement dans le transport de l'oxygène par le sang. Si la chair est totalement inoffensive, veillez à ne pas ingérer le noyaux ou à ne pas le casser avec vos dents.

2. Champignons

image: Pixabay.com

Certains sont notoirement toxiques, comme l'Amanita Phalloides et le Muscaria, mais tous les champignons, même ceux qui sont comestibles, contiennent des toxines thermolabiles, qui peuvent perturber le système digestif s'ils ne sont pas cuits à une température supérieure à 80°C. Il est également important de ne pas en abuser. Un autre avertissement est d'éviter la consommation par les enfants de moins de 13-14 ans : à cet âge, on n'a pas encore développé les enzymes responsables de l'élimination de la chitine, qui forme la membrane cellulaire des champignons.

Advertisement

3. Noix de muscade

image: Pixabay.com

Malgré ses propriétés digestives et aphrodisiaques connues et son goût intense, cette épice contient une substance neurotoxique appelée myristicine qui, si elle est consommée en quantités excessives, peut non seulement provoquer des hallucinations et des convulsions, mais aussi être nocive pour le fœtus. 

4. Tomates

image: Pixabay.com

Ce n'est pas le fruit en lui-même, mais les tiges et les feuilles des tomates qui contiennent de la solanine, un pesticide naturel à faible toxicité. Continuez à consommer beaucoup de tomates, riches en vitamines et minéraux, mais éliminez complètement les autres parties !

5. Pommes de terre

image: Pixabay.com

La peau, les germes et en général toutes les parties vertes des pommes de terre contiennent diverses toxines qui ne peuvent être éliminées qu'à des températures très élevées, supérieures à 243°C. Il est donc conseillé de les peler avant la cuisson et d'éviter les pommes de terre qui paraissent plus vertes.

Advertisement

6. Amandes

image: Pixabay.com

Parmi les meilleurs aliments au monde pour leurs nombreuses propriétés bénéfiques, les amandes amères doivent être consommés avec modération : ils contiennent de l'amygdaline, une substance qui stimule la production d'acide cyanhydrique dans l'organisme, hautement toxique. On estime que 50 à 60 amandes amères ont des conséquences mortelles pour l'homme.

7. Pommes

image: Pixabay.com

Leurs graines contiennent de l'amygdaline, la même substance toxique que nous avons déjà trouvée dans les amandes amères. Des quantités élevées peuvent causer des troubles digestifs, voire être fatales : ces doses sont encore difficiles à atteindre, ce qui permet de continuer à consommer autant de pommes que vous le souhaitez, tout en profitant de leurs propriétés antioxydantes.

Advertisement

8. Haricots

image: Pixabay.com

Les haricots aident à contrer le diabète, le cancer, les problèmes cardiaques et sont également utiles dans les régimes, en plus d'être très populaires auprès des végétariens pour la haute teneur en bonnes protéines. Mais seulement si on les laisse tremper pendant plusieurs heures et qu'on les fait cuire. En fait, à l'état brut, ils contiennent de la phytohémagglutinine, une toxine qui provoque des nausées, des vomissements et des diarrhées.

9. Rhubarbe

image: Pixabay.com

Largement répandu dans les confiseries, seules les tiges sont consommées, car les feuilles contiennent de l'acide oxalique, avec de fortes propriétés laxatives capables d'endommager les reins.

Advertisement

10. Sureau

image: Pixabay.com

Encore une fois, c'est un aliment avec de nombreuses propriétés bénéfiques : cependant, seules les fleurs et les fruits sont utilisés. Les feuilles et les graines contiennent en effet de la sambunigrine, un glycoside très toxique : le simple fait de les frotter sur la peau peut provoquer des irritations et des érythèmes.

11. Poisson-globe

image: Pixabay.com

Très populaire dans la cuisine japonaise, chinoise et coréenne, mais inconnue de la tradition méditerranéenne, le poisson-globe est très toxique : foie, ovaires, intestins et peau contiennent une neurotoxine qui, même à petites doses, est mortelle. Pour cette raison, seuls les cuisiniers ayant suivi des cours de 2 ou 3 ans dans la préparation de ce poisson sont autorisés à le préparer... 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci