Grâce à son groupe sanguin, il a sauvé plus de 2 millions d'enfants : voici l'homme "au bras d'or" - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Grâce à son groupe sanguin, il a sauvé…
Aucun régime ne sera vraiment efficace si on ne se pose pas dans un premier temps une question fondamentale Aller au travail en vélo réduit de moitié le risque de cancer et de maladie par rapport à la marche et aux transports en commun

Grâce à son groupe sanguin, il a sauvé plus de 2 millions d'enfants : voici l'homme "au bras d'or"

3.725
Advertisement

C'est en 1951 que l'Australien James Harrison, alors âgé de quatorze ans, a été admis d'urgence à l'hôpital pour un problème qui rendait indispensable l'ablation d'un poumon et une hospitalisation de trois mois.
A cette occasion, le jeune homme a pris connaissance du système des dons de sang et que sa propre vie avait été sauvée grâce à eux. Il a donc décidé que dès que la loi le permettrait, il deviendrait donateur, pour rendre la pareille à ceux qui l'avaient sauvé et donner de l'espoir au plus grand nombre de personnes possible.

M. Harrison a dû attendre 18 ans avant de pouvoir commencer à donner du sang

Mais depuis qu'il a fait son premier don à la Croix-Rouge australienne, il n'a jamais manqué un rendez-vous depuis 60 ans !

Dans les années 1960, un grand nombre de nouveau-nés ont disparu en raison de l'érythroblastose fœtale, une maladie qui peut affecter le fœtus avec la mère Rh négatif et le père Rh positif, si le fœtus est lui-même Rh positif.

Les médecins ont découvert à l'époque que M. Harrison avait un type de sang appelé D négatif, compatible avec tous les groupes sanguins et exempt d'anticorps anti-A et anti-B, ce qui était le seul espoir de survie pour ces enfants. Avoir ce type de sang est très rare (en Australie, on pense qu'il n'y a que 50 personnes avec ce type de sang) et les médecins ont estimé que M. Harrison a acquis cette possibilité à la suite de la transfusion qu'il a reçue au moment de son intervention.

Advertisement

À partir de ce moment, les dons de sang et de plasma auxquels Harrison se soumettait sont devenus une source de vie pour tous les enfants affectés par cette maladie.

On a calculé que grâce à ses 1 173 dons, M. Harrison a sauvé la vie de quelque 2,4 millions d'enfants.

image: 9news

Maintenant, pour protéger sa propre santé, la Croix-Rouge australienne a demandé à l'homme "au bras d'or" (c'est ainsi qu'on l'appelle) de prendre sa retraite.

image: 9news
Advertisement

Ses 67 années de bénévolat qu'il a faites ne sont toutefois pas passées inaperçues !

image: 9news

De nombreuses familles qui ont bénéficié de son geste ont assisté à son dernier don. Inutile de dire que ce fut un moment de grande émotion !

image: 9news
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci