Aller au travail en vélo réduit de moitié le risque de cancer et de maladie par rapport à la marche et aux transports en commun - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Aller au travail en vélo réduit de…
Grâce à son groupe sanguin, il a sauvé plus de 2 millions d'enfants : voici l'homme Ce photographe a immortalisé la même île au cours des 4 saisons, et le résultat est pure poésie

Aller au travail en vélo réduit de moitié le risque de cancer et de maladie par rapport à la marche et aux transports en commun

Par Baptiste
1.486
Advertisement

Habituellement, quand nous parlons des trajets pour aller au travail nous ne pensons pas à quelque chose qui améliore la qualité de vie ni même l'allonge : au contraire, ceux qui sont obligés de se plier à ces allers-retours quotidiens sont souvent soumis à un stress considérable. Mais une étude révèle qu'il existe un moyen de transformer ces déplacements domicile-travail en une panacée en matière de santé : comment ? Il suffit d'aller au travail en vélo !

L'étude, publiée dans le British Medical Journal, a examiné les habitudes de transport quotidiennes de 263 450 personnes d'âge moyen sur une période de 5 ans.

Les résultats des enquêtes sont sans équivoques: il est clair que ceux qui sont habitués à faire du vélo pour se rendre au travail ont un risque de décès et de maladie beaucoup plus faible que ceux qui se rendent au travail en voiture, en transports ou même à pied. En particulier, les cyclistes ont un risque plus faible de mourir de problèmes cardiaques (52 %), de mourir d'un cancer (40 %), de développer des problèmes cardiaques (46 %) et d'avoir un cancer (45 %).

Les avantages ont également été clairement trouvés chez ceux qui marchent ou utilisent des solutions mixtes, mais ils sont très éloignés de ceux calculés pour les cyclistes (un risque inférieur de 27% de maladies cardiaques pour ceux qui marchent au moins 9 kilomètres par semaine).

A la fin de l'étude, toutefois, les chercheurs ne sont pas sûrs que ce soit le vélo qui apporte toutes ces améliorations : des études supplémentaires seront nécessaires, mais un fait important est que même en excluant des facteurs tels que l'alimentation, l'activité physique et l'origine ethnique, les pourcentages de risque restent inchangés.

Ainsi, aller au travail semble être l'occasion d'améliorer votre qualité de vie et surtout de l'allonger : il suffit de transpirer un peu pour vivre plus et en meilleure santé !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci