12 images rares du faux quartier construit aux États-Unis pour cacher une usine militaire à l'ennemi

Baptiste

20 Mars 2018

12 images rares du faux quartier construit aux États-Unis pour cacher une usine militaire à l'ennemi
Advertisement

Entre 1944 et 1945, un quartier entier est apparu et a disparu des cartes géographiques des États-Unis, plus précisément dans la zone de Seattle. La raison de ce changement soudain était la nécessité de cacher l'usine de Boeing militaire dans la ville (Boeing's Plant No. 2) aux yeux de l'ennemi japonais, et pour ce faire, on n'a pas hésité à utiliser des moyens hollywoodiens : le scénariste John Stewart Detlie a été engagé qui mit au point sur ce qui, d'en haut, semblait être un quartier américain tout à fait commun.

via seattletimes.com

Advertisement

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les forces aériennes américaines, pour les campagnes de bombardement stratégique des cibles industrielles allemandes, ont principalement utilisé les bombardiers "forteresse volant" B-17.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les forces aériennes américaines, pour les campagnes de bombardement stratégique des cibles industrielles allemandes, ont principalement utilisé les bombardiers

Seattle Times archive

A cette époque, la construction d'un de ces avions coûtait l'équivalent de 3,4 millions de dollars aujourd'hui.

A cette époque, la construction d'un de ces avions coûtait l'équivalent de 3,4 millions de dollars aujourd'hui.

Seattle Times archive

Advertisement

Vous comprendrez donc pourquoi la protection des usines qui les fabriquaient était une priorité !

Vous comprendrez donc pourquoi la protection des usines qui les fabriquaient était une priorité !

Seattle Times archive

Ainsi est donc venue l'idée de recourir à un faux quartier, avec des rues, des arbres, des maisons et tout le reste....

Ainsi est donc venue l'idée de recourir à un faux quartier, avec des rues, des arbres, des maisons et tout le reste....

Seattle Times archive

Les compétences techniques de Stewart Detlie servaient à s'assurer que ce que cachait le faux quartier ne soit pas visible aux yeux de l'ennemi.

Les compétences techniques de Stewart Detlie servaient à s'assurer que ce que cachait le faux quartier ne soit pas visible aux yeux de l'ennemi.

Seattle Times archive

Advertisement

Le faux quartier était en fait une sorte de toit spécial qui recouvrait l'usine nichée en dessous.

Le faux quartier était en fait une sorte de toit spécial qui recouvrait l'usine nichée en dessous.

Seattle Times archive

Il couvrait 10 hectares de terrain et tout était fait de contreplaqué, de carton, de grillage de fer, de toile colorée...

Il couvrait 10 hectares de terrain et tout était fait de contreplaqué, de carton, de grillage de fer, de toile colorée...

Seattle Times archive

Advertisement

Tout éventuel bombardier ennemi n'aurait rien remarqué de spécial.

Tout éventuel bombardier ennemi n'aurait rien remarqué de spécial.

Seattle Times archive

Pour se rendre sur leur lieu de travail, les travailleurs devaient descendre dans des tunnels secrets réalisés sous les vrais commerces de la ville.

Pour se rendre sur leur lieu de travail, les travailleurs devaient descendre dans des tunnels secrets réalisés sous les vrais commerces de la ville.

Seattle Times archive

Advertisement

Et c'est ce que le faux toit dissimulait à la vue de tous : une usine qui employait plus de 30 000 ouvriers, hommes et femmes.

Et c'est ce que le faux toit dissimulait à la vue de tous : une usine qui employait plus de 30 000 ouvriers, hommes et femmes.

Seattle Times archive

Ici, chaque mois, environ 300 avions étaient achevés et envoyés en Europe pour combattre les forces nazies.

Ici, chaque mois, environ 300 avions étaient achevés et envoyés en Europe pour combattre les forces nazies.

Bonneville Power Administration

Voici une photo de l'aspect de la zone vue d'en haut aujourd'hui.

Voici une photo de l'aspect de la zone vue d'en haut aujourd'hui.

Google Maps

Avez-vous déjà entendu parler d'histoires comme celle-ci ?

Advertisement