La triste histoire des enfants de Lidice qui émeut quiconque les regarde dans les yeux - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La triste histoire des enfants de Lidice…
Certains restaurateurs qui ont présenté leurs plats d'une manière pour le moins COURAGEUSE 18 photos que vous devrez fixer longtemps avant de comprendre ce que vous regardez

La triste histoire des enfants de Lidice qui émeut quiconque les regarde dans les yeux

23.564
Advertisement

Pendant les années de la Seconde Guerre mondiale, quand la République tchèque n'avait toujours pas ce nom, un village aujourd'hui partie de son territoire est devenu le centre d'une horrible histoire. En réponse à une attaque des forces partisanes tchèques, au cours de laquelle avait perdu la vie Reinhard Heydrich, l'un des plus puissants hiérarques de l'Allemagne nazie, Lidice fut rasée au sol et ses habitants exterminés ou expulsés. Parmi eux, il y avait aussi 99 enfants.

 

Les enfants victimes de la guerre...

image: Source

Le 27 mai 1942, un commando partisan tchèque attaqua la voiture où le général Heydrich voyageait, en le blessant avec le lancement d'une grenade antichar.

Heydrich mourut le 4 juin, non à cause des blessures ainsi causées, mais d'une infection.

 

Advertisement

Pour venger la mort du général Heydrich, les nazis décidèrent d'attaquer le village de Lidice, déjà placé sous leur contrôle.

Le 10 juin 1942, les soldats ont rassemblé tous les hommes du village de plus de 15 ans et les ont abattus par groupes de dix (au total 192 personnes furent tuées).

Entre-temps, le village a été littéralement rasé à terre.

Toutes les femmes du village (198) ont été envoyées dans les camps de concentration de Ravensbrück et d'Auschwitz.

Il reste les enfants...

À Lidice, il y avait 99 enfants âgés de 1 à 16 ans: au départ, ils ont tous été conduits à l'usine textile de Lodz, puis il a été décidé que 17 d'entre eux pouvaient être confiés à des familles allemandes pour être «germanisés».

 

Le 2 juillet 1942, sur ordre du tristement célèbre général Adolf Eichmann, les 82 enfants restants ont été envoyés au camp d'extermination de Chełmno...

La plupart d'entre eux furent amenés dans les chambres à gaz le jour même.

Des 143 mères qui ont survécu à la guerre, seules celles des 17 enfants adoptés réussirent à embrasser à nouveau leurs enfants.

Lidice avait maintenant disparu de la carte géographique, mais en 1949 il a été décidé de le reconstruire près de ses décombres.

Et maintenant, on trouve un musée de la mémoire où les visiteurs peuvent rendre visite à la sculpture qui commémore ces enfants qui ont payé de leur vie les horreurs de la guerre.

 

Tags: EnfantHistoireWWII
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci