Découverte une fonction inattendue des poumons: une étude révèle qu'ils produisent des plaquettes sanguines - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Découverte une fonction inattendue…
Un retraité rassemble plus de 25 000 bouteilles de verre pour réaliser son rêve Apprendre en jouant: voici 4 expériences faciles à faire à la maison avec vos enfants

Découverte une fonction inattendue des poumons: une étude révèle qu'ils produisent des plaquettes sanguines

1.560
Advertisement

Certains chercheurs révèlent que les poumons jouent dans le corps des mammifères un rôle beaucoup plus complexe qu'on ne le connaissait jusqu'à présent: il a été découvert que ce ne sont pas seulement les organes qui permettent la respiration, mais qu'ils sont aussi très importants dans le processus de production du sang. Cela dément l'idée que toutes les cellules sanguines sont produites par la moelle osseuse rouge seule et ouvre de nouvelles possibles études sur le rôle joué par les poumons.

Une présence anormale de plaquettes sanguines dans les poumons des souris...

Lors d'une expérience conduite sur des souris, les chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco ont découvert que leurs poumons produisent plus de 10 millions de plaquettes (fragments cellulaires sans noyau en charge de la coagulation sanguine) en une heure, rendu possible par un réservoir de cellules souches présent dans le tissu pulmonaire; auparavant, nous pensions qu'elles résidaient presque exclusivement dans la moelle osseuse.

"Ce que nous avons observé chez la souris suggère avec une certaine sureté que les poumons peuvent jouer un rôle clé dans l'hémopoïèse humaine", a commenté Mark L. Rooney, l'un des chercheurs impliqués dans l'étude.

Bien que l'on savait déjà dans le passé que les poumons sont capables de produire une petite quantité de mégacaryocytes (cellules produisant les plaquettes), on a maintenant découvert qu'ils en produisent la majorité.

Comment avons-nous pu ne pas nous en rendre compte? Une question de biotechnologie, évidemment: la découverte est venue de l'utilisation d'un nouvel instrument de microscopie intravitale multiphotonique, grâce auquel il a été possible de suivre en temps réel le cheminement des plaquettes.

"Lorsque nous avons remarqué l'énorme masse de mégacaryocytes dans les poumons, nous avons réalisé qu'il y avait quelque chose à étudier!" Tout cela signifie qu'au moins la moitié de la production totale des plaquettes se passe dans les poumons, du moins chez la souris.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci