La plus petite puce sous-cutanée jamais réalisée surveille les fonctions du corps de l'intérieur - Curioctopus.fr
x
La plus petite puce sous-cutanée jamais…
Il dépense 20 000 $ pour la bague de fiançailles mais elle dit que ce n'est pas assez 20 personnes qui ont abusé de Photoshop et ont partagé des photos à la limite du ridicule

La plus petite puce sous-cutanée jamais réalisée surveille les fonctions du corps de l'intérieur

19 Mai 2021 • Par Baptiste
3.951
Advertisement

L'évolution technologique et électronique offre également de nouvelles possibilités à la médecine. Des ingénieurs de l'université de Columbia ont créé une minuscule puce - la plus petite au monde - qui, une fois implantée par une aiguille hypodermique, peut mesurer la température interne du corps et surveiller les fonctions corporelles et les signaux biologiques. Alors que les dispositifs médicaux implantables révolutionnent le paysage des soins de santé, les systèmes électroniques implantés se sont jusqu'à présent révélés inefficaces : ils nécessitent généralement de multiples puces, câbles et batteries pour stocker l'énergie. 

Toutefois, le dispositif mis au point par les chercheurs est innovant : il est aussi petit qu'un acarien et n'est visible qu'au microscope. Son volume total est en fait inférieur à 0,1 millimètre cube. L'équipe a également utilisé les ultrasons pour alimenter le dispositif et communiquer avec lui, et a fabriqué l'"antenne" pour la communication et l'alimentation par ultrasons sur la partie supérieure de la puce.

Le dispositif peut surveiller la température du corps, la pression sanguine, le glucose et la respiration, et la puce injectable pourrait donner des alertes en cas de maladie. Un minuscule instrument injecté sous la peau, capable de détecter différentes choses, serait ainsi en mesure de révolutionner le système médical. La puce représente un système électronique entièrement fonctionnel.

Un membre de l'équipe de recherche a déclaré qu'il s'agissait d'un "bel exemple de technologie, nous avons introduit de nouveaux matériaux sur des semi-conducteurs d'oxyde métallique complémentaire standard pour fournir une nouvelle fonction. Dans ce cas, nous avons ajouté des matériaux piézoélectriques directement sur le circuit intégré pour transformer l'énergie acoustique en énergie électrique." Cet outil complexe et fascinant est toujours à l'étude et l'équipe n'a pas l'intention de s'arrêter : le grand objectif est de développer des puces qui peuvent être implantées à l'aide d'une aiguille hypodermique et communiquer avec l'extérieur par ultrasons, fournissant ainsi des informations directes sur ce qui est mesuré de près. Cela sera-t-il l'avenir de la médecine ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci