Pourquoi les enfants russes dormaient-ils dehors même en hiver et par des températures glaciales ? - Curioctopus.fr
x
Pourquoi les enfants russes dormaient-ils…
Elle demande à connaître le salaire après l'entretien et reçoit une réponse Sa fille vit loin pour ses études : la mère réalise des vidéos pour transmettre ses recettes préférées

Pourquoi les enfants russes dormaient-ils dehors même en hiver et par des températures glaciales ?

22 Novembre 2021 • Par Baptiste
264
Advertisement

Avoir un enfant est l'un des choix les plus audacieux que l'on puisse faire dans la vie, et devenir parent n'est pas toujours facile. Réfléchir à la manière d'élever un enfant et à ce qui est bon ou mauvais pour lui est souvent un défi. Les préoccupations sont nombreuses et souvent liées à la santé des tout-petits.

Les protéger et les élever en bonne santé a toujours été l'un des principaux objectifs des parents. Mais tout le monde n'a pas les mêmes méthodes. Il vous viendrait à l'esprit, par exemple, de laisser votre enfant dormir dans le jardin lorsque la température extérieure est de 0°C, voire moins ? Si vous avez répondu non, sachez que c'est exactement ce qui s'est passé en Russie dans la première moitié du XXe siècle. Vous êtes prêt à découvrir pourquoi ?

Dans un ancien document officiel, approuvé par les plus hautes autorités médicales de l'URSS, on peut lire les règles sanitaires à adopter dans les jardins d'enfants. L'une des règles les plus importantes était que les enfants devaient passer le plus de temps possible à l'air libre. Il va sans dire que jouer ou faire la sieste dehors étaient des pratiques contrôlées : les enfants devaient être bien couverts et la température ne devait pas descendre en dessous de -10°C.

Le gouvernement russe pensait à de telles mesures pour réduire la propagation d'épidémies telles que la tuberculose. Parallèlement à l'administration des vaccins, il est important de fournir des directives pour éviter l'infection, comme une bonne hygiène et des activités saines. Et les bonnes habitudes étaient souvent inculquées dès le plus jeune âge.

C'est pourquoi il était obligatoire d'aérer les salles de classe au moins deux fois par jour et d'emmener les enfants à l'extérieur. Selon les Soviétiques, le fait d'être à l'extérieur fortifiait en quelque sorte l'individu et l'endurcissait contre les "attaques" extérieures. Une pratique et une façon de penser qui ont des racines historiques lointaines. Il existe en effet un lien avec la période des Tsars et en particulier avec la famille Romanov. On suppose que les descendants de cette famille passaient trop peu d'heures à l'extérieur, ce qui leur aurait valu d'avoir une santé fragile.

 

Advertisement

Adopter une méthodologie complètement différente était donc un bon moyen de renforcer les nouvelles générations de manière naturelle. Une pratique si profondément ancrée que l'on peut encore la retrouver aujourd'hui dans les habitudes de certains pays nordiques.

Qu'en pensez-vous ? Laisseriez-vous votre enfant dans des températures inférieures à zéro pour une sieste ou pour jouer afin de le fortifier ? Dites-le nous dans les commentaires.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci