Des scientifiques découvrent le secret qui permet aux installations portuaires romaines de durer si longtemps - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Des scientifiques découvrent le secret…
Un vétérinaire nous présente 6 moyens efficaces pour arrêter les bagarres entre chiens Les dents de lait devraient être conservées, un jour elles pourraient vous sauver la vie

Des scientifiques découvrent le secret qui permet aux installations portuaires romaines de durer si longtemps

2.334
Advertisement

Tout le monde s'est déjà retrouvé en face d'un monument ou d'un bâtiment datant de 2000 ans et s'est dit: comment est-ce que, malgré le temps, ces bâtiments soient toujours là, alors que des constructions plus récentes tombent littéralement en ruine?

Eh bien, cette question des chercheurs du Lawrence Berkeley National Laboratory (Berkeley Lab) et l'Université de l'Utah tentent d'y répondre. Ils ont mené une étude sur les installations portuaires d'Orbetello (Toscane) créé par les Romains, encore presque intact après des siècles de contact avec la mer.

D'après la professeure Marie Jackson, professeure de géologie et de géophysique à l'Université de Salt Lake City, le secret serait dans la capacité d'utiliser la houle pour renforcer les structures plutôt que de les fragiliser.

La chercheuse s'est d'abord interessée aux structures en béton indestructible romain, puis elle a concentré ses recherches  sur le rôle des tufs et des cendres volcaniques qui contribuent à maintenir cette robustesse. Après avoir réalisé de  nombreux échantillons de base entre 2002 et 2009 dans le cadre du projet Romacons (projet d'étude du béton maritime romain), l'équipe de la professeure a identifié des cristaux d'un matériau stratifié, l'alumine tobermorite (Al-tobermorite), extrêmement rare et difficile à reproduire en laboratoire.

Leur découverte a ensuite été approfondie avec d'autres investigations au rayon X à Berkley Lab et qui ont mis en évidence la présence d'autres cristaux associés au minéral (comme la zéolite et la phillipsite) et qui ont permis de renforcer la structure.

Les cristaux de tobermorite d'alumine ont également été trouvés dans des roches volcaniques et c'est pour cette raison qu'on a cru qu'ils pouvaient etre crées seulement à des températures très élevées. Mais alors comment les Romains ont-ils fait sans avoir recours à la chaleur ? Apparemment, en observant la façon dont les cendres volcaniques se transforment en pierre en contact avec l'eau de mer. Ces cristaux proviendraient alors de la dissolution des cendres volcaniques utilisées dans la pâte à base d'eau de mer.

Advertisement

La découverte de la composition exacte du béton romain n'a pas seulement un impact au niveau scientifique ou historique, mais aussi sur l'environnement. De nos jours, le matériau le plus utilisé dans la construction de structures  en contact avec l'eau est le ciment Portland, dont la production nécessite des températures très élevées et par conséquent de fortes émissions de dioxyde de carbone.

Encore une fois, afin de construire un avenir que nous devons regarder vers le passé, qui, comme d'habitude nous réserve de nombreuses surprises.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci