Il a étudié les pingouins en 1911: ce qu'il a découvert était tellement extrême qu'il l'a gardé secret pendant plus d'un siècle - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il a étudié les pingouins en 1911:…
La fascinante légende japonaise du fil rouge du destin Il travaille toute sa vie comme gardien d'immeuble, mais son testament révèle une énorme surprise...

Il a étudié les pingouins en 1911: ce qu'il a découvert était tellement extrême qu'il l'a gardé secret pendant plus d'un siècle

3.878
Advertisement

Les pingouins sont d'adorables créatures, très reconnaissables à leurs drôles de démarches et d'aspects. Mais une étude de 1911 avait enquêté sur les habitudes sexuelles des pingouins, et elle s'était révélée si choquante qu'il n'avait pas été possible d'en parler: cette étude illustrait le fait que le monde des pingouins était en réalité dominé par la débauche, la prostitution et la violence sur les plus jeunes.

Le Dr George Murray Levick a étudié de près les pingouins entre 1911 et 1912: leurs habitudes sexuelles se sont révélées si extrêmes que l'expert n'a jamais pu publier les résultats de ses recherches.

A l'époque édouardienne anglaise (la période de 1901-1914), ceux qui parlaient de sexualité, de prostitution et d'homosexualité n'étaient pas bien vus, mais le comportement des pingouins est si extrême que même aujourd'hui l'argument dérange.

Il semble que pour les pingouins, avoir des relations sexuelles avec des individus des deux sexes, non accouplés, sont la normalité. Le Dr George Murray Levick a également constaté des rapports sexuels homosexuels, surtout chez les mâles.

Selon les normes actuelles, ceci ne devrait pas créer de bouleversement particulier, mais il y a plus. Le Dr Levick a assisté à des viols collectifs, de la part d'adultes contre les plus petits. Parmi les pingouins, la nécrophilie est également répandue, à savoir le sentiment d'attirance pour les corps des défunts du sexe opposé. Le chercheur a également observé des relations sexuelles avec des carcasses, dont le décès remontait même à un an!

Choqué par ce qu'il avait constaté, le chercheur a décidé de révéler sa découverte à seulement quelques personnes, en écrivant son étude en grec ancien, afin que seules les personnes les plus cultivées puissent en avoir accès. Il a également pris cette décision pour se protéger contre une éventuelle expulsion de la communauté scientifique pour avoir traité des thèmes aussi extrêmes.

La vérité sur les habitudes sexuelles des pingouins ont ensuite été mises en lumière en 1988 quand d'autres études ont révélé la présence de prostituées: les femelles se concédaient à des relations sexuelles avec les mâles pour obtenir en échange de « l'argent », ou plutôt, des cailloux pour construire leur nid. Les mêmes femelles étaient également capables de duper les pingouins mâles en faisant semblant d'accepter un rapport sexuel juste pour s'enfuir avec les pierres tant recherchées.

Vous ne regarderez plus jamais les pingouins de la même façon, c'est certain!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci