Vous publiez toujours des selfies de vos séances d'entraînement à la gym? Pour la science, ce n'est pas du tout une bonne chose - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Vous publiez toujours des selfies de…
Voici quelques traitements de beauté du passé... qui ressemblent à des tortures Vous êtes en carence de magnésium? Voici les symptômes qui le révèlent

Vous publiez toujours des selfies de vos séances d'entraînement à la gym? Pour la science, ce n'est pas du tout une bonne chose

1.744
Advertisement

En quelques années, la manie de tout vouloir partager a "contaminé" même des personnes qui ne s'y attendaient pas: nous écrivons beaucoup de choses sur les réseaux sociaux, de notre humeur du jour à des avis sur le choix de vêtements portés par une personne assise à côté de vous dans le bus, de ce qu'il y a dans notre assiette à... notre séance d'entraînement à la salle de sport

C'est précisément ce dernier type de "selfies" que les chercheurs de l'Université de Brunel ont voulu étudier, afin de comprendre ce qui nous pousse à nous photographier couverts de sueur (et une nouvelle tenue qu'on vient d'acheter).

Avouez-le, vous l'avez déjà fait vous aussi ou au moins vous avez été tenté de le faire: voyons pourquoi!

Eh bien publier des photos à la gym sur les réseaux sociaux n'est pas une bonne chose...

image: pixabay.com

C'est le résultat d'une recherche universitaire, qui a analysé 555 profils Facebook pour comprendre les cinq traits de personnalité (extraversion, névrose, ouverture mentale, amabilité et conscience), et décrire les raisons qui conduisent l'utilisateur à un choix particulier d'images et de mots dans la publication.

La recherche indique que ceux qui ne peuvent pas s'empêcher de se photographier dans la salle de gym sont des individus «typiquement narcissiques».

Par «typiquement narcissiques», l'étude précise que publier ces photos est un réel besoin pour en tirer de la motivation. Ne la trouvant pas en eux-mêmes, ils essaient de la trouver dans la réaction de leurs «amis» sur Facebook.

En plus des selfies dans la salle de sport, les photos des assiettes que l'on s'apprête à manger entrent parmi les images qui sont souvent publiées par un narcissique.

Advertisement

Ce genre de post reçoit habituellement un bon nombre de "j'aime", mais attention: l'esprit avec lequel un "ami" met un "j'aime" n'est pas toujours positif.

C'est le Dr Tara Marshall qui met en garde: bien que les commentaires et les réactions sur ces publications sont perçus positivement par tous les narcissiques, desquels ils tirent leur confiance et leur détermination, il peut en réalité s'y cacher un sentiment de mépris et de commisération

Par conséquent, si vous ne vous reconnaissez pas dans la description du narcissique, mais que vous connaissez plus d'une personne qui l'est, n'hésitez pas à utiliser la fonction "Ne plus suivre" pour arrêter de voir ces publications fastidieuses. Si en revanche vous faites partie de ceux avec "une haltère dans une main et le smartphone dans l'autre" ... s'il vous plaît, gardez pour vous votre documentation sur vos progrès et forcez-vous à trouver en vous la motivation! ;-)

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci