Des hommes castrés à la place des voix blanches: voici la pratique macabre qui dura plus de 200 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Des hommes castrés à la place des…
Vendre sa femme au marché: voilà pourquoi cette pratique absurde s'est répandue Le

Des hommes castrés à la place des voix blanches: voici la pratique macabre qui dura plus de 200 ans

13.319
Advertisement

Nous savons tous qu'aujourd'hui, dans le secteur liturgique, on fait appel à des chœurs, aussi appelés les voix blanches, pour l'interprétation de morceaux de musique sacrée. Cependant, au cours du dix-septième siècle en Europe, mais plus particulièrement en Italie,  l'habitude se diffusa de faire appel à des chœurs de chanteurs adultes...castrés.Pouvoir empêcher que la voix d'un homme change totalement de timbre après la puberté en recourant à la pratique de la castration, permettait en effet d'exploiter plus longtemps le talent musical d'une personne. Voilà comment se développa cette pratique et jusqu'à quand on y a eu recours.

Même si dans l'histoire de la musique il y a des attestations de chanteurs eunuques depuis l'année 1400 ( c'est le cas de l'empire byzantin), en Europe la pratique se diffusa aux alentours des années 1500, et en 1589 le pape Sixtus V publia une bulle dans laquelle il en permettait l'utilisation à l'intérieur du chœur de Saint Pierre.

La diffusion de cette pratique, en plus d'être utile dans les milieux religieux qui n'admettaient pas la présence des femmes, eut un succès particuliers car elle se développa en même temps que l'Opéra lyrique.

Toutefois, il est bon de rappeler que les conditions hygiéniques et sanitaires dont on disposait à l'époque ne permettaient pas d'effectuer l'opération en totale sécurité; au contraire, le risque d'attraper de dangereuses infections était très élevé.En plus, tous les garçons qui subissaient l'opération ne rencontraient pas forcément le succès: ceux qui ne réussissaient pas à continuer leur carrière musicale risquaient d'être relégués à la réalisation de tâches ingrates.

Advertisement

La castration avait lieu avant la maturité sexuelle d'un chanteur en empêchant la mue de la voix et en maintenant les possibilités du rang vocal.

Au 18ème siècle, quand l'intérêt vers ce type de chants et de chanteurs eût un succès majeur, on estime que près de 4000 garçons par an ont été soumis à cette (dangereuse) pratique. L'interdiction définitive d'y recourir peut être identifiée dans un document que le pape Pie X a fait publié en 1903 dans lequel on clarifait que "si on veut utiliser les voix aigües des sopranos et altos, celles-ci devront être pratiquées par des enfants, selon l'usage très ancien de l'Eglise". Le dernier chanteur castré qui a travaillé pour l'église dans le choeur de la Chapelle Sixtine fût Alessandro Moreschi (photo).

Tags: CurieusesChant
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci