Vagabond par choix: voici comment fait cet homme pour vivre sans dépenser un centime - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Vagabond par choix: voici comment fait…
Vous faites toujours la fine bouche? Pour les experts, c'est un véritable trouble de l'alimentation, à diagnostiquer et curable. La façon dont nous parlons aux enfants a un fort impact sur leur futur.

Vagabond par choix: voici comment fait cet homme pour vivre sans dépenser un centime

Par Baptiste
2.298
Advertisement

Près de 15 ans se sont écoulés depuis que Daniel Shellabarger a clôturer son compte bancaire, déchiré son passeport et son permis de conduire. Fatigué des mécanismes de la société moderne qui imposent d'avoir de l'argent, au prix de souffrance et de frustration, il décide de quitter son travail pour commencer à vivre sans dépenser un seul centime.

Depuis ce jour, son nom de famille n'est plus Shellabarger mais Suelo, de l'espagnol "sol", pour rappeler sa vocation au retour d'une vie "terrestre"...

Attention à ne pas le confondre avec un ermite ou un mendiant: il n'accepte pas les dons ou le soutien de l'Etat, mais il vous remerciera pour de la nourriture et des vêtements.

Sa maison ne se limite pas à un seul endroit mais partout où il décide de s'arrêter: souvent il profite des invitations dans les maisons d'inconnus mais son "camp de base" reste une grotte qui a été son premier logement quand il a abandonné la vie moderne.

La grotte est située dans le Parc National des Arches, une cavité à l'intérieur du mur de grès où Suelo se sent en sécurité. Celle-ci est souvent une destination pour les randonneurs qui sont accueillis à bras ouverts par l'homme qui leur offre de la nourriture, des livres à lire et un endroit pour dormir.

Il a appris à se nourrir de cactus, de graines de yucca et d'autres espèces végétales du parc. Il boit grâce aux nombreuses sources qui creusent la roche des canyons.

"Notre société a été conçue de manière à ce que tout le monde doit avoir de l'argent. Nous sommes obligés de vivre en tant que partie intégrante du capitalisme, vivre sans argent apparaît impossible et fou". 

Advertisement

Suelo ne se définit pas comme un ascète: vivre de choses simples ne signifie pas vivre dans la pauvreté. Le mode de vie simple est différent de la pauvreté forcée.

Depuis qu'il n'a plus d'argent, il ne  satisfait que ses besoins primaires, la faim, le besoin de chaleur et le besoin d'un abri. Bien que l'on puisse penser que sa vie est une vie solitaire, il affirme le contraire: quand les biens matériels disparaissent, on ressent l'extrême manque de la compagnie des êtres humains. Il n'est pas difficile de la trouver heureusement. Beaucoup de ses amitiés sont nées après le récit de son choix.

Une nouvelle dimension de la socialité est ainsi redécouverte, celle primordiale: une relation sincère et non intéressée. L'argent, le travail et les frustrations ne contaminent plus les conversations.

N'importe qui peut commencer à vivre sans argent et s'échapper du mécanisme du capitalisme: c'est la seule façon de redécouvrir l'essence de sa vie sur cette planète, c'est-à-dire donner de l'amour et accepter la providence.

Ceux qui décident de ne pas quitter leur mode de vie devraient essayer d'éliminer tout ce qui semble excessif et superflu, et revenir au strict nécessaire: cela aidera à avoir l'esprit plus clair afin de résoudre et de traiter les problèmes du quotidien avec plus de facilité. 

Notre vie se remplit de plus en plus de choses inutiles et cela nous éloigne de notre nature humaine, en créant de la confusion et de la frustration. S'en libérer est le seul moyen de récupérer l'humanité.

Daniel Suelo vit depuis 15 ans un style de vie qui éloigne radicalement tout le confort de la vie moderne. Êtes-vous d'accord avec sa théorie? Pensez-vous, vous aussi, que nos vies sont remplies de choses inutiles?

Nous vous laissons avec une phrase de Daniel Suelo:"Quand j'avais de l'argent, je me sentais un perdant. L'argent, c'est la perte. L'argent représente le passé (les dettes) et le futur (crédits), mais jamais le présent".

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci