"Je peux te virer à tout moment" : une femme se venge et quitte son emploi sans préavis - Curioctopus.fr
x
"Je peux te virer à tout moment" :…
Ces maîtres-nageurs accompagnent chaque jour une femme de 95 ans sur sa plage préférée Jeune, il a dû abandonner ses études ; à 101 ans, il a réalisé son rêve d'obtenir un diplôme

"Je peux te virer à tout moment" : une femme se venge et quitte son emploi sans préavis

09 Avril 2022 • Par Baptiste
18.557
Advertisement

Travailler avec la peur constante d'être licencié est une situation que beaucoup de personnes connaissent. Ils vivent dans cette crainte en raison de l'absence de contrats stables, ou parce que l'entreprise connaît une période économique difficile. Ou, encore, cette peur émerge à cause des paroles des supérieurs, des patrons ou des directeurs, qui menacent les employés d'un éventuel licenciement. Le comportement des supérieurs est la principale raison pour laquelle les employés quittent leur emploi. Un utilisateur de Reddit a raconté son expérience.

via: reddit

La femme a raconté son métier : elle était caissière et travaillait dans une banque. C'était un nouveau travail pour elle, donc au début elle a eu des difficultés avec les budgets, et elle se sentait très honteuse. Comme si cette honte ne suffisait pas, son supérieur l'a menacée que l'entreprise pouvait la licencier à tout moment. Le mari de cette femme a perdu son emploi, et le risque de se retrouver sans argent et sans salaire la terrifiait. Au fil du temps, la femme a acquis de l'expérience et s'est améliorée, mais dès qu'elle commettait une erreur, le superviseur lui disait : " Tu peux être licenciée à tout moment et tu devrais partir immédiatement ". La femme l'a affronté :

À un moment donné, j'ai fait remarquer que les menaces constantes ne créaient pas un environnement sain. Son sourire s'est élargi. "Cela va dans les deux sens. Tu peux t'arrêter à tout moment, tu le sais."

Après avoir accompagné sa fille à son premier jour d'école, elle a reçu une offre d'emploi en tant qu'enseignante. Ce n'était pas un emploi à temps plein, mais cela a suffi pour qu'elle dise "ça suffit" et laisse derrière elle son emploi de caissière. Mais pas avant d'avoir rendu la pareille à son supérieur hiérarchique : elle a décidé de démissionner sans préavis. Elle a dit à son patron : " Tu te souviens qu'hier j'ai dû emmener ma fille dans sa nouvelle école ? Eh bien, je pars cet après-midi". Le patron a pensé que la femme voulait prendre une permission, mais celle-ci a répondu :

Je ne prends pas une heure de congé. Je m'en vais. Pour de bon. A midi. Tu n'arrêtais pas de me rappeler que je pouvais être virée à tout moment. Merci pour ces rappels. Je pars pour de bon dans deux heures.

Elle a donc quitté son emploi avec une joie immense : la joie de laisser son patron sans voix et la joie de ne plus avoir à craindre d'être licenciée.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci