Mise au point d'un tissu insonorisant : la découverte s'est faite (presque) par hasard

par Baptiste

04 Juin 2024

Un nouveau tissu anti-bruit pourrait donner naissance à des rideaux insonorisants, idéaux pour la ville
Advertisement

Les grandes découvertes scientifiques nécessitent souvent des années de travail et d'étude, et les résultats ne correspondent pas toujours aux attentes. D'autres fois, c'est le contraire qui se produit, comme cela a été le cas au Massachusetts Institute of Technology. En effet, des chercheurs du MIT ont développé un tissu capable de bloquer les sons, mais cela est né presque par hasard. Voyons comment cela a été possible et comment fonctionne cette nouvelle technologie.

Advertisement

Mise au point d'un tissu insonorisant et antibruit

Une équipe de chercheurs du MIT a réussi à mettre au point un tissu qui bloque les sons, et a publié les résultats de leur étude dans la revue Advanced Materials. Au-delà de la technologie innovante développée dans les laboratoires de l'institut, ce qui est vraiment frappant, ce sont les circonstances de la découverte : elle s'est produite presque par hasard.

En effet, les chercheurs tentaient de créer un tissu capable de capturer et d'amplifier le son : en somme, ils voulaient atteindre l'objectif opposé. En réalité, lors des phases de test du nouveau tissu, les scientifiques se sont rendu compte qu'il serait possible d'utiliser le matériau pour filtrer les sons indésirables. Il s'agit d'une découverte extraordinaire qui ouvre de nombreuses perspectives, d'autant plus que le tissu est fabriqué à partir de fibres piézoélectriques et est aussi fin qu'un cheveu humain. Mais comment fonctionne-t-il ?

Advertisement

Comment fonctionne le tissu antibruit ?

Illustration du fonctionnement du nouveau tissu insonorisant

Yang et al./Advanced Materials - 2024

Pour atteindre leur objectif initial, les chercheurs ont combiné des matériaux courants comme la soie et la toile dans une fibre capable d'amplifier les sons. Comme nous l'avons vu, ils ont en réalité atteint l'objectif opposé, mais tout aussi utile. Comment ont-ils procédé ?

La base de départ est une fibre extrêmement sensible, comme celle développée à partir de soie et de toile, utilisée pour amplifier les sons. Cependant, lorsqu'une tension est appliquée, le matériau dont elle est composée peut vibrer et "annuler" l'onde sonore : le principe est le même que celui utilisé dans les casques à réduction active de bruit. Mais les chercheurs ont également fait une autre découverte : en maintenant le tissu parfaitement immobile, il est également possible de "supprimer" les vibrations de l'onde sonore, atténuant ainsi le son. Tout cela avec une fibre de l'épaisseur d'un cheveu.

Quel est l'objectif d'un tissu qui bloque le son et le bruit ?

Unsplash

Malgré son potentiel, la technologie développée par les chercheurs du MIT est encore à ses débuts. D'autres tests et recherches seront nécessaires pour obtenir une fibre utilisable à grande échelle et au quotidien. Il faut encore améliorer les performances du nouveau tissu, déterminer le nombre de fibres nécessaires, réduire les coûts de production, et ainsi de suite.

Cependant, il s'agit d'une technologie révolutionnaire qui peut être utilisée pour produire des panneaux acoustiques de haute qualité, des matériaux de construction insonorisants, des vêtements qui atténuent les sons, et bien plus encore. Sans oublier son rôle dans la lutte contre la pollution sonore, l'un des problèmes de la vie contemporaine dans les zones urbaines. En somme, le développement de ce tissu qui bloque les sons montre comment les découvertes surviennent souvent par hasard. Mais elles ont le potentiel de changer le monde.

Advertisement