"Mon mari m'a trompée et je l'ai quitté : je suis enceinte et je ne veux pas qu'il soit dans la salle d'accouchement"

Baptiste

20 Novembre 2022

Advertisement

Le moment où l'on apprend que l'on attend un enfant, surtout un enfant tant désiré, est l'un des plus beaux moments de la vie d'un couple : un événement spécial à célébrer, qui scelle davantage l'union entre deux partenaires. Cependant, les choses ne se passent pas toujours ainsi : l'annonce de la grossesse pourrait, au contraire, marquer la fin de la relation, comme cela est arrivé à cette femme qui a voulu se confier aux utilisateurs de Reddit sur sa situation, expliquant la façon dont elle a décidé de gérer la question et les critiques qu'elle a reçues malgré le tort subi.

via Reddit

Advertisement

Pixabay-Not the actual photo

L'auteur du post a commencé par un titre plutôt révélateur : "Je ne veux pas de mon ex-mari dans la salle d'accouchement". Juste après, elle a expliqué qu'elle était séparée de l'homme et qu'elle attendait que le divorce soit officialisé sous peu. La raison de la fin de l'histoire est la découverte de son infidélité, qui est survenue au pire moment. "Il m'a trompée avec une collègue de travail. Nous essayions d'avoir un bébé depuis trois ans et lorsque je lui ai dit que j'étais enfin enceinte, il a craqué et m'a avoué. J'ai demandé le divorce et il a d'abord emménagé chez sa mère, alors que maintenant il vit avec sa maîtresse."

Un choix courageux et certainement difficile, mais la femme, malgré sa grossesse en cours, a décidé de ne pas pardonner. De plus, elle a déclaré qu'elle ne souhaite en aucun cas que son ex-mari assiste à l'accouchement.
"Le bébé va naître dans un mois et je ne veux pas qu'il soit dans la salle d'accouchement avec moi. Je ne le punis pas, mais il n'est plus mon partenaire. Je ne veux pas qu'il voie mon corps. Quand on rompt avec des personnes, on ne veut pas qu'elles assistent à des moments particuliers ou qu'elles nous regardent, n'est-ce pas ? Donc je ne veux pas l'avoir à mes côtés."

Pixabay-Not the actual photo

Cependant, l'homme n'a pas accepté cette décision, trouvant injuste d'être exclu d'un événement aussi important. De fait, selon la femme, la plupart des personnes concernées sont du côté de son ex-mari, trouvant sa décision cruelle. La seule personne qui la soutient est sa belle-mère : "Elle seule me comprend et est d'accord avec moi. Je n'ai pas encore décidé si je veux avoir quelqu'un avec moi dans la salle d'accouchement, mais si je le fais, elle sera ce quelqu'un. Le père et le reste de la famille peuvent attendre à l'hôpital."

Les internautes ont fait des commentaires en faveur de la femme, approuvant son choix et manifestant leur compréhension. Lorsqu'on lui a demandé si elle avait déjà pensé à revenir sur ses pas et à reprendre la relation, elle a répondu : "Je ne retournerai pas auprès de mon ex-mari, même si parfois je pense que ce serait mieux pour notre fils d'avoir ses parents ensemble. Il a perdu ma confiance, et il y a aussi une nouvelle personne dans ma vie et notre connaissance devient assez sérieuse. Nous avons prévu d'emménager ensemble une fois que tout sera réglé et que j'aurai mon bébé."

Pensez-vous qu'elle a pris la bonne décision ? Qu'en pensez-vous ?

Advertisement