"Ma femme a acheté notre maison et a quitté son emploi, mais je ne veux pas lui prêter mon argent"

Baptiste

26 Septembre 2022

Advertisement

Lorsque l'on décide de se marier, ou en tout cas de partager sa vie avec une autre personne, la base de ce choix devrait être la volonté et la disposition à s'entraider, à coopérer pour que tout fonctionne et que les deux puissent mener une vie épanouie. Ce qui appartient à l'un devient celui de l'autre, et il n'y a pas de "moi ou de toi", mais plutôt un "nous". L'homme au centre de cette histoire ne semble toutefois pas penser ainsi : après que sa femme ait acheté leur maison en utilisant ses propres ressources, il a refusé de l'aider financièrement pour les petites dépenses. La raison ? Voyons cela ensemble.

via Reddit

Advertisement

Pixabay-Not the actual photo

L'utilisateur a posé la question sur Reddit, se tournant vers les autres pour connaître leur avis sur la question, se demandant s'il n'était pas du mauvais côté.
"Avant la naissance de notre fille, ma femme et moi travaillions tous deux à temps plein avec des revenus faibles à moyens. Elle gagnait un peu plus que moi, mais pas beaucoup, a expliqué l'homme. Lorsque notre fille a eu trois mois, ma femme a dû reprendre le travail, mais elle a eu quelques difficultés après son retour."

Au cours de cette même période, la femme aurait reçu un gros héritage, pas assez pour que tous deux quittent leur emploi, mais assez pour pouvoir acheter une belle maison sans avoir à contracter un prêt ainsi que deux nouvelles voitures. Le reste a été mis de côté pour l'avenir.
"À ce moment-là, ma femme a arrêté de travailler et est devenue une mère au foyer. En partie à cause de difficultés au travail, et en partie parce qu'elle préférait rester à la maison avec notre fille. Le fait est que je préférerais aussi ne pas travailler et être un père au foyer, mais je ne peux pas me le permettre car nous avons toujours besoin d'un revenu pour vivre."

Pixabay-Not the actual photo

Cependant, la femme, se retrouvant sans salaire, aurait fait des demandes à son mari, qu'il n'a pas voulu satisfaire.
"Récemment, elle a voulu me parler du budget à établir pour pouvoir vivre uniquement de mes revenus. J'ai dit que si c'est moi qui dois travailler (et je préférerais ne pas le faire), je ne pense pas que je devrais dépenser mon argent pour financer ses hobbies et ses caprices. Si elle choisit de ne pas travailler, elle peut acheter des vêtements de seconde main plutôt que des vêtements neufs et se faire couper les cheveux gratuitement par un ami. Elle peut aussi trouver un emploi en travaillant de nuit ou créer une entreprise en ligne. Je ne vois pas pourquoi je devrais payer pour des choses comme son matériel de couture et son abonnement à la salle de sport puisque je n'en profite pas et qu'elles ne sont pas de mon ressort."

 

Advertisement

Pixabay-Not the actual photo

L'homme a ajouté qu'il était heureux de payer les besoins de sa fille de sa propre poche, car cette dernière est sous sa responsabilité. Travaillant 36 heures par semaine et devant couvrir les dépenses de factures et de nourriture, il ne trouve pas nécessaire de s'occuper également de sa femme.

"Elle m'a dit que ce n'était pas juste puisque je peux profiter de mon abonnement à la salle de sport et de mes loisirs comme les jeux vidéo, mais la différence est que je les paie avec mon propre argent. Elle a affirmé que son héritage était plus important que ce qu'elle aurait pu gagner si elle avait travaillé toute sa vie, et que sans lui, nous aurions tous deux dû travailler de toute façon pour payer le prêt immobilier et les crédits pour les voitures. Je devrais donc le considérer comme sa contribution et partager mon argent avec elle. Est-ce qu'elle a raison ?"

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Advertisement