"J'ai quitté mon emploi à l'école, je gagne plus en tant que barmaid" : une ancienne enseignante témoigne sur les réseaux sociaux

Baptiste

22 Octobre 2022

Advertisement

Que l'éducation soit fondamentale ne fait aucun doute et nous sommes tous d'accord pour dire que les écoles jouent un rôle important lorsqu'on pense à l'avenir, le nôtre mais surtout celui de nos enfants. C'est pourquoi, lorsque l'on choisit l'école à laquelle les inscrire, on veut qu'elle soit la meilleure, en termes d'infrastructures et de professeurs, que l'on souhaite non seulement formés, mais aussi passionnés et capables de transmettre la passion du savoir aux enfants.

Mais pensons-nous jamais aux enseignants ? Que ce soit par vocation ou par repli, le métier d'enseignant n'est jamais facile : élèves apathiques, distraits voire agressifs, parents toujours prêts à se plaindre, directeurs d'école exigeants. En cela, malheureusement, la situation est la même dans le monde entier, même si chaque pays a ses lacunes en matière d'éducation.

via Newsweek

Advertisement

@emmtee23/TikTok

Une ancienne enseignante de l'Arizona, s'est exprimée sur TikTok pour dire qu'elle était attristée et en colère à cause du maigre salaire qu'elle recevait en tant que professeure. Dans une vidéo qui a suscité de nombreuses vues, la femme a raconté comment elle a travaillé comme enseignante de CM2 pendant deux ans, mais a quitté la profession parce que le salaire était trop bas, la forçant à puiser dans ses économies alors que beaucoup de ses collègues recouraient à un second emploi.

Peu désireuse de faire carrière, elle a passé un entretien en tant que barmaid et lorsqu'elle a découvert le salaire offert, elle a été choquée. "En tant que barmaid, vous pouvez gagner 20 à 22 $ de l'heure. En tant qu'enseignante, cela me met très en colère rien qu'en le disant, je gagnais 12 dollars de l'heure", a déclaré la jeune femme dans la vidéo. "Je gagnais 12 $ de l'heure pour travailler le dimanche, travailler le samedi, travailler après le travail, gérer une classe entière de 30 enfants de 10 ans ; les enseignants n'ont pas de crédit. Je n'arrive pas à croire que j'aurais pu être barmaid pendant tout ce temps."

Pexels - not the actual photo

Les réactions des utilisateurs ont été mitigées. Certains ont exprimé leur solidarité avec la jeune femme, affirmant que les enseignants méritent un salaire plus élevé. D'autres ont reproché à la femme qui, selon eux, aurait dû faire plus de recherches sur le salaire qu'elle recevrait en tant qu'enseignante avant de commencer sa carrière. La présidente de l'association d'éducation de l'Arizona, Marisol Garcia, a déclaré que le cas de la jeune femme n'est pas isolé et que de nombreux enseignants quittent leur carrière pour la même raison. "Ce sont des personnes comme ça qui entrent dans la profession : des personnes qui veulent le meilleur pour le bien commun, qui croient en la possibilité de changement et qui font confiance à l'institution. Et malheureusement, les institutions actuelles déçoivent ces personnes, d'où l'exode des éducateurs."

Ce n'est pas un monde pour les enseignants, semble-t-il... Qu'en pensez-vous ?

Advertisement