Licenciement de trois employés en télétravail pour trop d'absences : comment l'employeur l'a-t-il appris ?

par Baptiste

27 Mai 2024

Advertisement

Le télétravail représente une opportunité sans précédent pour améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, mais en même temps, il comporte des défis. En plus des changements dans le mode de vie du travailleur, adopter le télétravail nécessite également une relation de confiance solide entre les employeurs et les employés. En l'absence de cela, des problèmes potentiellement graves peuvent survenir, comme cela s'est récemment produit dans une entreprise australienne, où le travail à distance a entraîné le licenciement de trois employés. Et ce n'est pas le seul cas.

Advertisement

Le télétravail, l'emploi du futur ?

Unsplash

Adopter le travail à distance peut apporter des avantages significatifs tant aux travailleurs qu'aux entreprises. Dans ce dernier cas, les entreprises peuvent économiser sur les coûts de location de locaux et sur les équipements de bureau. De plus, un modèle à distance permet aux employeurs d'attirer des talents du monde entier. Cependant, il faut également tenir compte des inconvénients, tels que le manque de communication directe et de collaboration entre les employés.

Les employés eux aussi peuvent bénéficier des avantages du télétravail, du moins selon ce qui est dit lorsque le modèle est adopté. Il y a en effet une plus grande flexibilité et les employés passent moins de temps coincés dans la circulation ou dans les transports en commun. En théorie, le télétravail peut améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, sans parler des économies financières. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Tout d'abord, les économies financières sont relatives et en partie compensées par la consommation d'électricité à domicile. Deuxièmement, l'isolement social et les difficultés de concentration sont courants pour les travailleurs à distance. Enfin, il n'est pas toujours possible de concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle, parfois en raison d'interférences de la direction.

Advertisement

Un employeur licencie trois employés télétravailleurs en Australie

Nous ne saurons jamais vraiment si les employés d'une entreprise australienne, probablement un centre d'assistance téléphonique, ont rencontré ces difficultés dans le travail à distance. Ce que nous savons, comme rapporté par plusieurs médias locaux, c'est qu'un employeur a reçu confirmation de ses soupçons concernant trois employés. En conséquence, il a décidé de les licencier sur-le-champ.

Depuis un certain temps déjà, cet employeur soupçonnait que le personnel adoptait le télétravail de manière beaucoup plus légère que ce qui avait été convenu. Pour en savoir plus, il a donc commencé à surveiller les registres d'appels, les réponses aux e-mails et les contributions aux discussions de travail. Voici ses mots :

"L'intervalle entre les appels a commencé à s'allonger. Au lieu d'un appel toutes les 15 minutes, l'appel se produisait toutes les 20 minutes, puis toutes les demi-heures. Et puis il y a des périodes d'environ 2 heures sans que rien ne se passe : cela montre que le personnel est absent."

Confiance et contrôle dans le travail à distance

Unsplash

Le cas a suscité plusieurs polémiques quant au type de contrôle exercé par les employeurs sur leurs employés et, en même temps, quant au degré de confiance nécessaire entre l'entreprise et les travailleurs pour que le télétravail puisse fonctionner. D'une part, nous pourrions être tentés de voir dans les contrôles de l'employeur une violation de la vie privée. D'autre part, les employés licenciés ne remplissaient pas leurs fonctions comme prévu. Un cas similaire a impliqué une consultante en assurance, licenciée car le logiciel de surveillance de l'entreprise n'avait pas enregistré de frappes sur le clavier.

L'utilisation de logiciels de surveillance s'inscrit donc dans la tension entre confiance et contrôle qui existe déjà dans le cadre du télétravail. Le travail à distance peut en effet offrir de nombreux avantages, mais nécessite une évaluation attentive des possibilités et des risques. Entre la confidentialité des travailleurs et une politique de contrôle, il est plus important de garantir un environnement de travail équitable et transparent, afin de résoudre le problème à la source. Et éviter que des événements désagréables ne se produisent, ou que des décisions irréversibles ne soient prises.

Advertisement