Notre planète pourrait risquer de se perdre dans l'espace lointain et d'être aspirée dans un trou noir

Baptiste

28 Septembre 2022

Notre planète pourrait risquer de se perdre dans l'espace lointain et d'être aspirée dans un trou noir
Advertisement

Nous avons peu de certitudes dans la vie, mais l'une d'entre elles est que notre Terre est située dans un système solaire et qu'elle tourne à une vitesse donnée autour du Soleil. Nous en savons beaucoup, mais encore trop peu, sur l'univers qui nous entoure et qui, comme toute chose en ce monde, n'est pas sans une certaine imprévisibilité : cela pourrait également s'appliquer à la position de notre planète, qui pourrait non seulement courir le risque de se déplacer, mais même d'être engloutie par un trou noir.

via Live Science

Advertisement

Pixabay

Des experts ont signalé un risque potentiel pour la Terre : celui de quitter l'orbite du Soleil et de "migrer" en direction de l'espace profond, pour finalement être aspirée par un trou noir.

Matteo Ceriotti, ingénieur aérospatial et professeur d'ingénierie des systèmes spatiaux à l'université de Glasgow, a déclaré qu'une telle éventualité "est très peu probable, mais pas impossible". La Terre pourrait être éloignée de son orbite par l'action d'un énorme objet interstellaire, qui vole dans l'espace et arrive dans le système solaire en passant près de notre planète." Ceriotti explique que cette rencontre rapprochée, appelée "flyby", induirait un échange d'énergie et de momentum entre la Terre et l'objet interstellaire, perturbant ainsi l'orbite de la Terre. "Si l'objet était rapide, massif et suffisamment proche, il pourrait propulser la Terre sur une orbite de fuite directe en dehors du système solaire."

Pixabay

Cette hypothèse est confirmée, à quelques petites différences près, par Timothy Davis, professeur de physique et d'astronomie à l'université de Cardiff : "Les planètes, telles qu'elles existent actuellement, ont une orbite stable autour du Soleil. Cependant, si le Soleil devait avoir une rencontre rapprochée avec une autre étoile, les interactions gravitationnelles de ces corps pourraient perturber ces orbites et potentiellement provoquer l'éjection de la Terre du système solaire."

Davis convient qu'une telle éventualité est possible, mais très peu probable. "De telles rencontres stellaires sont assez rares. Par exemple, nous savons que l'étoile Gliese 710 devrait se rapprocher assez près du Soleil en termes astronomiques dans environ un million d'années, mais il est peu probable que même ce passage rapproché perturbe les planètes."

Advertisement

Pixabay

Mais que se passerait-il si la Terre perdait réellement son orbite ? "Elle s'envolerait dans l'espace interstellaire jusqu'à ce qu'elle soit capturée ou avalée par une autre étoile ou un trou noir, entraînant la perte de son atmosphère."

Une perspective qui ne nous toucherait pas directement, mais qui, nous l'espérons, ne reste qu'une hypothèse lointaine.

Advertisement