x
Découverte d'une nouvelle planète…
La science a découvert une nouvelle espèce de requin capable de marcher sur la terre ferme Cette dame a été arrêtée le jour de son 100e anniversaire :

Découverte d'une nouvelle planète entièrement recouverte d'eau : elle est à 100 années-lumière de la Terre

30 Août 2022 • Par Baptiste
2.407
Advertisement

L'étendue céleste qui s'étend au-dessus de nos têtes a toujours inspiré la curiosité de l'homme. À tel point qu'au fil des siècles, les voyages et la recherche dans l'espace ont augmenté de façon exponentielle. Le plaisir de la découverte a incité les scientifiques à analyser et à tenter de trouver de nouveaux corps célestes. Des chercheurs de l'Université de Montréal y sont parvenus en identifiant une nouvelle exoplanète, baptisée TOI-1452b. Ce nouveau monde orbite autour de l'une des deux étoiles du système Draco (très similaire au système solaire).

Cette nouvelle découverte a été rendue possible par le télescope spatial TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), utilisé pour surveiller en permanence les systèmes planétaires contigus à la Terre.


Le professeur d'université canadien René Doyon s'est dit extrêmement fier de cette découverte, car en plus de donner un nouvel élan à la recherche scientifique, elle "démontre le haut niveau de nos scientifiques et de notre instrumentation". Grâce à leur instrumentation précise, il a été possible d'analyser l'exoplanète plus en détail et même d'estimer sa masse.

On pense, en effet, qu'elle a une structure rocheuse comme la Terre, mais qu'elle est beaucoup plus humide. Une analyse plus détaillée aurait montré que 30% de sa masse est composée d'eau. C'est précisément la raison pour laquelle elle a été redéfinie comme la "planète-océan". De fait, son aspect le plus intéressant est qu'elle semble être totalement recouverte d'une épaisse couche d'eau. Cela la rendrait très similaire à certaines des lunes de Jupiter et de Saturne.

La Terre, par exemple, que l'on appelle souvent la "planète bleue", est recouverte à 70 % de sa surface par la mer, mais l'eau ne représente que 1 % de sa masse. Comparée à la nôtre, cette nouvelle planète est réellement identifiable comme un océan.

Les analyses autour de cette découverte vont se poursuivre. En effet, comme l'explique le professeur Doyon : "Dès que possible, nous réserverons l'utilisation du télescope James Webb pour observer ce monde étrange et merveilleux d'encore plus près. L'étude de TOI-1452b pourrait nous permettre de mieux comprendre son atmosphère, mais surtout quelles sont les caractéristiques d'une planète-océan.

Cette recherche continue aidera-t-elle à comprendre l'espace qui entoure la planète Terre ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci