Sa mère lui demande de dormir chez elle, elle lui impose les mêmes règles qu'elle a dû accepter lorsqu'elle était adolescente

Baptiste

19 Octobre 2022

Sa mère lui demande de dormir chez elle, elle lui impose les mêmes règles qu'elle a dû accepter lorsqu'elle était adolescente
Advertisement

La période de l'adolescence est souvent celle où les frictions entre parents et enfants remontent à la surface : une phase où les jeunes explorent leur identité en dehors de la famille, se cherchent et n'acceptent pas volontiers les règles et les impositions. Les parents, quant à eux, doivent faire face à la désobéissance et au changement de comportement de leurs enfants, en essayant de gérer la situation du mieux qu'ils peuvent. Parfois, cependant, de mauvais choix sont faits et il est difficile, une fois adulte, d'oublier ce qui a été. Sur la plateforme Reddit, une utilisatrice a raconté son histoire sur la relation difficile qu'elle a eue avec sa mère et le moment des comptes une fois qu'elle a grandi.

via Reddit

Advertisement

Pixabay-Not the actual photo

L'auteure du post a expliqué qu'elle n'a jamais eu une bonne relation avec sa mère, qui lui aurait toutefois demandé d'être hébergée à un certain moment de sa vie. "Je ne comprends pas pourquoi ma mère a pensé que j'étais la fille à qui s'adresser. Nous ne nous entendons pas bien. Je suis allée vivre avec mon père quand j'avais 16 ans, car elle ne me supportait pas. Je sais pertinemment que mon frère aîné, le fils préféré, a une chambre libre où il pourrait la loger. La situation de ma mère est entièrement de sa faute, ce qui la rend d'autant plus agaçante."

Une situation plutôt compliquée, résultat de mauvais choix professionnels, mais la femme de cette histoire ne comprend pas pourquoi sa mère s'est tournée vers elle : "Après m'avoir ignorée quand j'étais petite, elle a eu le courage de me demander de vivre avec moi. Il n'y a que moi et mon mari dans notre maison et nous avons deux chambres, bien sûr. Mais la chambre d'amis est son bureau, les caves mon atelier d'art, et le canapé devant la cheminée est pour nos adorables chats. Il n'y a pas de place pour ma mère dans cette maison."

Cependant, la femme a pensé qu'il était grand temps de rendre la pareille à sa mère, après tant d'années : fixer des règles strictes auxquelles elle devrait se conformer pour bénéficier de son hospitalité.

Pixabay-Not the actual photo

"Je savais cependant que je n'aurais plus jamais une telle occasion, alors je lui ai dit qu'elle pouvait vivre avec nous si et seulement si elle décidait de suivre les règles de la maison : tous les appareils électroniques devaient être éteints à 18 heures. Si elle désobéissait, je les lui enlevais et les vendais. L'heure du coucher était fixée à 19h30, si elle restait debout au-delà de cette heure, je lui enlevais tous ses vêtements pour la semaine. Elle ne pouvait prendre une douche que pendant cinq minutes, une fois tous les trois jours. Toutes les tâches ménagères devaient être effectuées dès son réveil le matin. Si je sortais du lit sans qu'elle les ait terminés, elle n'aurait pas ses repas de la journée. Elle serait chargée de préparer un repas par jour, choisi par moi, et s'il n'était pas à mon goût, elle ne serait pas autorisée à se joindre à nous : elle mangerait le repas surgelé le moins cher disponible. Je lirais tout son courrier, ses SMS et ses e-mails. Sa voiture aurait été ma voiture de voyage personnelle et elle m'aurait conduit partout. Elle aurait payé l'essence en tous les cas."

À cette liste, la femme a ajouté un autre point, "le dernier mais non le moindre : à tout moment, je pourrais appeler mon frère pour qu'il vienne la chercher à une station-service voisine. Elle m'a accusée d'être méchante, que ces conditions n'étaient pas acceptables, mais ce sont les mêmes conditions que j'ai connues pendant des années durant mon adolescence, jusqu'à ce que j'aille vivre avec mon père."

Après cet incident, la mère a renoncé à être accueillie chez sa fille et a cherché des solutions alternatives. Que pensez-vous de cette histoire ? La femme a-t-elle eu raison de se "venger" ou aurait-elle dû faire preuve de plus de compassion envers sa mère ?

Advertisement