x
Qu'arrive-t-il à notre cerveau lorsque…
Le Japon conçoit des capsules pour permettre aux employés de bureau de dormir debout pendant les heures de travail Il voit une maison en feu en livrant une pizza : il se précipite à l'intérieur et sauve 5 enfants (+VIDEO)

Qu'arrive-t-il à notre cerveau lorsque le cœur s'arrête de battre ? Une étude le révèle

14 Août 2022 • Par Baptiste
922
Advertisement

Que se passe-t-il au moment où notre cœur s'arrête de battre ? Une question aux mille hypothèses et sans réponse certaine, du moins jusqu'à cette recherche. Nous aimerions tous savoir ce qui nous attend lorsque notre corps s'éteint, mais personne ne peut nous dire ce que nous ressentons au moment de notre décès. La science, cependant, peut enfin nous donner une idée grâce à une découverte fortuite : des médecins ont enregistré les activités cérébrales d'un patient pendant et après l'arrêt de la fonction cardiaque, obtenant ainsi des informations totalement nouvelles et surprenantes.

via: The Mirror

Tout a commencé lorsqu'un homme de 87 ans a été admis dans un hôpital en Estonie à la suite d'une chute. L'épisode a déclenché des crises d'épilepsie chez le patient. Le Dr Raul Vicente de l'Université de Tartu et son équipe ont donc surveillé les crises par électroencéphalographie continue. Pendant l'EEG, cependant, l'homme a subi un arrêt cardiaque et est décédé.

Le phénomène a permis aux spécialistes d'enregistrer, apparemment pour la première fois dans l'histoire de la médecine, l'activité d'un cerveau humain pendant que le corps s'éteint. On entend depuis longtemps parler d'expériences au cours desquelles des personnes, sur le point de trépasser, revoient leur vie en flash-back, des récits qui n'ont jamais été prouvés et qui ont laissé les neuroscientifiques perplexes.

En 2017, une étude psychologique a montré que les personnes ayant vécu ces moments ne visualisaient pas les souvenirs dans un ordre chronologique, mais de manière aléatoire.

Au lieu de cela, cette recherche a examiné les causes neurologiques du phénomène et a expliqué que notre cerveau peut rester actif et fonctionner même lorsque le cœur a cessé de battre.

Le Dr Ajmal Zemmar, neurochirurgien à l'Université de Louisville, a lancé l'étude : "Nous avons mesuré 900 secondes d'activité cérébrale au moment de la transition et nous nous sommes concentrés sur ce qui s'est passé dans les 30 secondes qui ont précédé et suivi l'arrêt du cœur", a-t-il déclaré. "À ces moments-là, nous avons constaté des changements dans une bande spécifique d'oscillations neuronales, les oscillations dites gamma, mais aussi dans d'autres comme les oscillations delta, thêta, alpha et bêta."

Les ondes cérébrales en question sont les mêmes que celles présentes dans un cerveau vivant. Les oscillations telles que le gamma se produisent dans des états de concentration profonde, comme les souvenirs, les rêves, le traitement des informations et la méditation.

Advertisement

"Par la génération d'oscillations impliquées dans la récupération de la mémoire, le cerveau pourrait reproduire un dernier souvenir d'événements importants de la vie juste avant que notre corps ne nous quitte, similaire à ceux rapportés dans les expériences relatées par de nombreuses personnes", a expliqué Zemmar, concluant par un point important : "Ces résultats remettent en question notre compréhension de ce qu'est exactement le moment où la vie se termine et, par conséquent, des questions fondamentales sont générées concernant l'exportation d'organes pour le don."

L'étude est la première à mesurer l'activité cérébrale chez l'homme au moment du décès, mais des variations des oscillations gamma au même stade avaient déjà été constatées chez les rats.

Zemmar et ses collègues espèrent que cette recherche inédite donnera lieu à d'autres études et connaissances : "Même si nos proches ferment les yeux et sont prêts à nous quitter, leur cerveau peut revisiter certains des plus beaux moments qu'ils ont vécus dans leur vie."

Une découverte extraordinaire, ne pensez-vous pas ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci