"Mon fils s'est vengé du garçon qui le harcelait et j'en suis heureuse" : le cri de colère d'une mère. - Curioctopus.fr
x
"Mon fils s'est vengé du garçon qui…
Un simulateur de crampes menstruelles est né : les hommes qui l'ont essayé ont changé d'avis sur les douleurs menstruelles Un homme braque une banque à visage découvert, convaincu que le jus de citron l'a rendu invisible

"Mon fils s'est vengé du garçon qui le harcelait et j'en suis heureuse" : le cri de colère d'une mère.

30 Juillet 2022 • Par Laura
175.013
Advertisement

La violence n'est jamais la solution à une situation donnée. C'est ce qu'on nous dit tout le temps, depuis que nous sommes enfants, et on nous apprend à résoudre les conflits par le dialogue, en faisant entendre raison à notre interlocuteur, en l'amenant à comprendre où se situe son erreur à nos yeux ou en quoi il a mal agi. Arnall Davis est d'accord avec cet enseignement, mais elle a été agréablement surprise de découvrir que son fils avait été renvoyé cinq jours de l'école pour avoir frappé son intimidateur. Voyons en détail comment les choses se sont passées et déterminons si la femme a vraiment eu raison de soutenir son petit garçon.


"Pendant des années, l'école a laissé tomber Drew", a commencé Arnall Davis, parlant de son fils qui a été harcelé par un camarade de classe pendant des années. La femme a expliqué que l'école n'était jamais intervenue de quelque manière que ce soit pour soutenir l'enfant ou punir son tyran qui le menaçait aussi bien en personne que sur les réseaux sociaux. Drew, raconte la mère, avait même des preuves du harcèlement qu'il subissait, avec des vidéos montrant les poursuites et le harcèlement que le garçon devait endurer.

Le fils avait même été jusqu'à envoyer une lettre à la commission scolaire leur demandant de prendre des mesures contre son agresseur, mais cela n'avait rien donné.

Un matin, alors que Drew était dans le bus, le voyou avait commencé à le taquiner, allant même jusqu'à menacer son petit frère, alors il a pris son courage à deux mains et a décidé d'agir pour mettre fin à ce harcèlement.

"Trois coups de poing et son intimidateur a crié comme un enfant", écrit Arnall dans son post. "Ses amis sous-fifres ont gardé le silence et ce matin la brute ne l'a même pas regardé. Le problème était donc résolu."

Bien sûr, face à cet incident, Drew a été renvoyé de l'école pendant cinq jours, mais sa mère se dit fière de son attitude, persuadée que s'il ne s'était pas défendu, personne ne l'aurait fait.

De nombreux commentaires sous le post ont approuvé la décision de la femme et du garçon, disant que cela aurait dû être le travail de l'école, mais qu'en l'absence de justice, il avait bien fait de se défendre.

Un autre commentaire dit : "Vous et votre mari étiez en train de protéger votre fils, et puis Drew a fini par mettre fin à un comportement ridicule".

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci