Il sort avec le détecteur de métaux et découvre un vase antique contenant près de 1 300 pièces romaines - Curioctopus.fr
x
Il sort avec le détecteur de métaux…
Elle épouse un homme plus âgé de 27 ans contre l'avis de ses amis : Un internaute lance un curieux défi optique sur le web :

Il sort avec le détecteur de métaux et découvre un vase antique contenant près de 1 300 pièces romaines

04 Mai 2022 • Par Baptiste
9.954
Advertisement

Combien de choses devons-nous encore apprendre sur notre histoire ? Probablement beaucoup, comme le montrent les découvertes dont on parle souvent, qui nous font souvent rêver, précisément parce qu'elles sont sensationnelles et en même temps presque fortuites.

L'homme en Suisse qui est parti avec son détecteur de métaux à la recherche d'objets précieux en sait quelque chose et s'est retrouvé devant un véritable trésor, de ceux qui semblent nous ramener en un clin d'œil à des époques que nous croyons révolues, mais qui sont en réalité vivantes et présentes, juste sous le sol où nous marchons. L'archéologue amateur est tombé sur un vase en céramique au contenu très, très spécial : il contenait près de 1 300 pièces précieuses de l'époque romaine !

via: BzBasel.ch

Une découverte vraiment sensationnelle a été faite à Bubendorf, en Suisse. Dans ce village du canton de Bâle-Campagne, qui compte un peu plus de 4 400 habitants, Daniel Ludin a décidé d'explorer une zone qui, selon lui, pourrait cacher quelques surprises. Il a donc pris son fidèle détecteur de métaux et a commencé à fouiller une zone boisée près d'un château médiéval, et a découvert qu'il ne s'était pas trompé.

Le détecteur de métaux a commencé à émettre des signaux forts, un signe clair que quelque chose là-dessous attendait d'être découvert. Il a suffi de creuser un peu pour le découvrir : le sol dissimulait un vase en céramique contenant pas moins de 1 290 pièces romaines datant de l'époque de l'empereur Constantin, qui a régné de 306 à 337 après Jésus-Christ.

Il n'est pas difficile d'imaginer l'étonnement que susciterait chez quiconque une telle découverte. Il n'a pas fallu longtemps à Lundin pour réaliser qu'il avait devant lui quelque chose de très important. Il a donc immédiatement contacté Archeologie Baselland, l'organisation qui s'occupe des découvertes anciennes dans la région de Bâle. Les archéologues ont récupéré le vase et les pièces de monnaie, guidés par Lundin à l'endroit exact où il les avait trouvés. Emmenés au laboratoire, ils les ont analysés et datés avec précision.

 

Advertisement

Fabriqués à partir d'un alliage de cuivre et d'argent, ces objets précieux ont très probablement été frappés entre 332 et 335 après J.-C. La raison pour laquelle ils ont été enterrés là n'est pas claire, mais les experts supposent qu'ils faisaient peut-être partie d'une offrande religieuse. En outre, selon des archéologues suisses, ce montant représenterait environ deux fois le salaire mensuel d'un légionnaire de l'époque.

 

Il est vraiment fascinant de s'interroger sur l'histoire d'objets comme ceux-ci et sur la raison pour laquelle ils ont été trouvés à cet endroit particulier. En attendant une enquête plus approfondie, nous ne pouvons que spéculer. Un sanctuaire ? Un temple ? Nous ne le savons pas, mais il est certainement étonnant de penser à tous les trésors qui peuvent se cacher autour de nous.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci