Découverte en Alaska de perles de verre vénitiennes arrivées en Amérique avant Christophe Colomb - Curioctopus.fr
x
Découverte en Alaska de perles de verre…
Deux femmes achètent un vieux bus scolaire et le transforment en une maison confortable tout équipée Un photographe réussit à immortaliser une vague spectaculaire dans laquelle le visage du dieu Neptune semble apparaître

Découverte en Alaska de perles de verre vénitiennes arrivées en Amérique avant Christophe Colomb

12 Février 2021 • Par Baptiste
5.982
Advertisement

La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb est un de ces événements historiques pour lesquels une mention rapide suffit et pratiquement tout le monde sait déjà de quoi nous parlons.

1492, traversée de l'Atlantique vers les "Indes" à bord des célèbres caravelles : le contexte est clair. Cependant, même si l'on considère comme acquis que c'est ainsi que le continent a été découvert, il a été établi que les premiers Européens à mettre les pieds en Amérique étaient les Vikings, ignorant évidemment qu'ils se trouvaient dans un "nouveau monde". Après eux mais avant Christophe Colomb, des personnes ayant été en Italie auraient eu des contacts ou des échanges avec des locaux. Comment le savons-nous ? Grâce à de fascinants objets précieux trouvés en Alaska.

Cette découverte est l'une de celles qui donnent envie de réécrire les livres d'histoire, ou du moins qui peuvent, soudainement, remettre en cause des certitudes et des données que nous ne remettrions jamais en question. Bien avant le début du commerce avec les Amériques, et avant l'arrivée de Christophe Colomb, de précieux produits européens circulaient déjà sur le continent. De quoi s'agit-il ? De perles vénitiennes en verre de Murano, datant de la période entre 1440 et 1480.

Ce sont les plus anciennes marchandises européennes arrivées et découvertes en Amérique. Les indigènes des terres du nord avaient donc déjà eu des contacts avec les peuples du vieux continent des décennies avant que Colomb ne le découvre. En utilisant des techniques de datation au carbone et de spectrométrie très précises, les archéologues ont découvert la période à laquelle elles datent.

Lorsque les perles ont été réalisées, et lorsqu'elles sont arrivées en Amérique, les Européens ne savaient tout simplement pas que le continent existait. Alors comment sont-elles arrivées là ? Et surtout, qui les y a amenées ? Avec ces questions, les chercheurs Michael Kunz et Robin Mills tentent de faire la lumière sur leur histoire, en expliquant dans leurs études toutes les hypothèses possibles à leur sujet.

L'une des thèses les plus créditées semble être celle qui attribue la présence des perles en Alaska à des commerçants qui auraient pu suivre la Route de la soie, et donc passer par la Sibérie et traverser le détroit de Béring. Ce ne sont pas les premières découvertes similaires dans les territoires de l'Alaska, mais contrairement au passé, les archéologues disposent aujourd'hui d'outils beaucoup plus précis pour établir la datation des découvertes.

Advertisement

Il est donc un fait que ces objets représentent une preuve certaine des liens entre l'Europe et l'Amérique qui sont antérieurs à Christophe Colomb et au colonialisme. En plus des fascinantes perles, les découvertes ont également porté sur d'autres objets - probablement des bijoux -, tout aussi surprenants en raison de leurs origines.

Il est fascinant et intrigant de penser à des conceptions historiques différentes de celles dont nous avons tous été habitués à étudier et à connaître. On se demande vraiment comment ces objets sont arrivés là, et qui les a apportés. S'ils pouvaient parler, ils auraient certainement une histoire fascinante à raconter...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci