Cette batterie thermique peut affranchir les maisons du gaz : l'invention d'une équipe de recherche - Curioctopus.fr
x
Cette batterie thermique peut affranchir…
16 photos illustrant des situations qui rendraient folle même la personne la plus calme Passer beaucoup de temps sur son téléphone augmente le risque d'obésité : la découverte des scientifiques

Cette batterie thermique peut affranchir les maisons du gaz : l'invention d'une équipe de recherche

02 Mai 2022 • Par Baptiste
7.122
Advertisement

Eau et sel : que penseriez-vous si nous vous parlions de ces deux éléments ? Certes, à première vue, il ne viendrait à l'idée de personne qu'ils puissent être utilisés pour chauffer une maison entière sans utiliser de gaz. Personne, peut-être, mais pas les chercheurs néerlandais de l'université technologique d'Eindhoven, qui mettent au point un système qui pourrait réellement révolutionner l'énergie domestique que nous connaissons et utilisons tous les jours.

Les prix élevés du gaz sont à l'ordre du jour, et des factures toujours plus lourdes pèsent sur le budget de nombreuses familles. C'est pourquoi les chercheurs en question ont entrepris de développer une batterie très spéciale. Écologique, compact et fonctionnel, il utilise l'eau et le sel. Que peuvent-ils faire ensemble ? Simple et incroyable à la fois : elles peuvent fournir suffisamment d'énergie pour alimenter les foyers. Voyons comment.


L'objet créé par des scientifiques des Pays-Bas en collaboration avec l'organisme de recherche TNO promet d'être vraiment étonnant. Il s'agit, comme mentionné, d'une batterie thermique domestique capable de rendre de nombreux foyers non dépendants du gaz. Il s'agit d'une invention pour laquelle les techniciens se montrent très optimistes et qui est déjà entrée dans la phase de test.

Le projet, qui a reçu une subvention de 7 millions d'euros du programme Horizon de l'Union européenne, porte ses fruits. Cette batterie spéciale est capable de faire se lier la vapeur d'eau et le sel, créant ainsi des cristaux et libérant de la chaleur. Le processus, assurent les développeurs, se déroule sans aucune perte d'énergie et peut être répété indéfiniment. La chaleur produite peut être stockée et utilisée en cas de besoin et dans différents endroits.

Une véritable énergie renouvelable à partir de la chaleur résiduelle. Il n'est pas difficile de voir le potentiel qu'un tel objet pourrait avoir dans la vie quotidienne de nombreux foyers et familles. Selon l'université d'Eindhoven, les batteries individuelles sont modulaires et peuvent être conçues pour s'adapter au mieux aux espaces domestiques. En 2019, pour montrer au monde les progrès réalisés, le professeur Olaf Adan a construit un "système en circuit fermé" de démonstration, qui a ensuite été optimisé pour une utilisation dans le monde réel.

 

Advertisement

Les premiers tests auront lieu dans quatre habitations : deux à Eindhoven, une en Pologne et une en France. Bien entendu, le système peut également être utilisé dans des contextes plus vastes et plus variés, tels que des bâtiments publics ou des moyens de transport. "Notre batterie a été optimisée à de nombreux égards, explique Adan, elle a maintenant une capacité de stockage totale de plus de 200 kWh, ce qui équivaut à deux voitures Tesla complètement chargées." Les températures qu'il génère "sont plus que suffisantes pour chauffer une maison ou aider à la production d'eau chaude".

En bref : un pas important vers une transition énergétique de plus en plus nécessaire. Il ne reste plus qu'à attendre de voir si les tests pratiques et domestiques sont concluants. Qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci