5 astuces psychologiques que les restaurants utilisent sur leur menu pour vendre davantage - Curioctopus.fr
x
5 astuces psychologiques que les restaurants…
Un grand-père va à la crèche pour prendre sa petite-fille, mais il prend la 18 objets qui montrent mieux que mille mots l'inexorable temps qui passe

5 astuces psychologiques que les restaurants utilisent sur leur menu pour vendre davantage

30 Juin 2021 • Par Baptiste
2.264
Advertisement

Lorsque nous allons au restaurant, nous ouvrons le menu en pensant que nous avons le choix. Est-ce vraiment le cas ? Bien sûr, mais très souvent, nous ne nous rendons pas compte que le menu est stratégiquement structuré pour que les consommateurs soient amenés à dépenser et à choisir certains plats plutôt que d'autres. Il s'agit d'astuces psychologiques, appliquées au marketing, qui opèrent au niveau du subconscient et ont un double objectif : permettre au restaurant de gagner plus d'argent tout en donnant au consommateur la perception d'avoir fait des économies. Voyons quelles sont certaines de ces astuces.

1. Ils proposent des options limitées.

Les meilleurs menus - et par "meilleurs" nous entendons ceux qui sont stratégiquement conçus - limitent vos options. Des études ont montré que plus nous avons d'options, plus nous sommes anxieux. Avec un trop grand nombre de plats sur la carte, le consommateur risque de s'y perdre, alors qu'en conservant une carte simplifiée, les clients choisiront plus rapidement et seront convaincus de leur choix. On dit que le nombre parfait est de 7 pour chaque catégorie d'aliments : 7 entrées, 7 hors-d'œuvre, 7 plats principaux et ainsi de suite.

2. Ils utilisent des "produits d'appel".

Grâce à cette astuce, vous trouverez dans le menu un produit peu attrayant - très probablement en raison de son prix - qui sert précisément à rendre un autre produit attrayant. Si une boisson de 33 ml coûte 1 euro et une boisson de 66 ml coûte 2 euros, le choix est arbitraire : en fonction de votre soif, vous serez amené à choisir la plus grande ou la plus petite boisson. Mais si la petite boisson coûte 1,50 euro et la grande 2 euros, le consommateur sera enclin à choisir la seconde car il aura l'impression d'avoir économisé de l'argent.

Advertisement

3. Ils suppriment le symbole de la pièce de monnaie.

A côté du nom du plat et de sa description, on trouve de plus en plus souvent un chiffre qui n'est pas accompagné du symbole monétaire. Les signes de l'euro, du dollar et de la livre disparaissent et les étiquettes de prix sont de moins en moins visibles. Pourquoi ce choix ? Pour que les consommateurs ne se souviennent pas qu'ils dépensent de l'argent. Même le format dans lequel le prix est présenté peut influer sur le montant que les clients seront prêts à dépenser : 9,95 $ est un prix plus attrayant et plus acceptable que 10 $.

4. Ils utilisent des produits coûteux.

Tout dans les menus est une question de perspective. L'une des astuces les plus utilisées pour que tout le reste paraisse bon marché, ou du moins à un prix raisonnable, consiste à mettre un produit extrêmement cher au-dessus. Le restaurant ne s'attendra donc pas à ce que vous commandiez une bouteille de vin à 200 €. Mais ces bouteilles de vin au fond, dont le prix est peut-être de 50 euros, sembleront presque abordables.

5. Ils utilisent de longues descriptions des plats.

Des descriptions plus longues et plus détaillées, selon les spécialistes, aident à vendre davantage. Cela se produit pour plusieurs raisons : les gens goûtent ce que vous leur dites qu'ils goûtent, et les longues descriptions donnent l'impression que le prix demandé pour ce plat est correct, ce qui augmente sa valeur perçue. Une soupe aux pois est moins attrayante qu'une soupe aux pois avec de l'oignon croquant, du persil séché et de l'huile parfumée au piment, non ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci