Les chemins de fer britanniques suppriment les "ladies and gentlemen" après les protestations des passagers non-binaires - Curioctopus.fr
x
Les chemins de fer britanniques suppriment…
Architecture

Les chemins de fer britanniques suppriment les "ladies and gentlemen" après les protestations des passagers non-binaires

18 Mai 2021 • Par Baptiste
1.824
Advertisement

Le langage que nous utilisons peut être inclusif ou discriminatoire, même si la plupart du temps nous ne nous en rendons pas compte. Il existe des termes, des classifications et des coutumes qui peuvent donner à certaines personnes le sentiment d'être mises à l'écart. Les particuliers et les entreprises qui visent un public large et diversifié doivent donc faire attention aux mots qu'ils choisissent d'utiliser. C'est ce que cette affaire nous enseigne. Habituellement, le conducteur du train, avant le départ, accueille les passagers par un "bienvenue mesdames et messieurs, garçons et filles". L'annonce de la compagnie London North Eastern Railway a contrarié un passager non-binaire.

Les identités de genre non-binaires sont des identités de genre qui ne correspondent pas strictement et complètement au genre masculin ou féminin, où "l'identité de genre" fait référence au sentiment d'appartenance - ou de non-appartenance - d'une personne à un genre. La compagnie de train britannique a accueilli les passagers à bord avec l'annonce "good morning ladies and gentlemen, boys and girls" (bonjour mesdames et messieurs, garçons et filles) et le passager Laurence Coles a laissé un message sur Twitter, disant qu'en tant que personne non-binaire, cette annonce ne lui correspondait pas.

image: LNER/Twitter

La London North Eastern Railway a ensuite présenté ses excuses et a répondu en disant qu'elle était désolée et que les conducteurs de train ne devraient pas utiliser un tel langage qui n'est pas inclusif. Charlotte, l'amie de Laurence, a contacté l'entreprise en disant : "J'étais assise avec Laurence lorsque ce tweet a été envoyé. Nous sommes tous deux non-binaires et nous étions à la fois alarmés et mal à l'aise face à ce manque d'inclusion." Après s'être excusée, la compagnie ferroviaire a déclaré qu'elle continuerait à travailler pour apprendre au personnel à utiliser un langage plus inclusif. Alors que l'entreprise s'efforce quotidiennement de promouvoir la diversité et l'inclusion - auprès de ses collègues, de ses clients et de la communauté - elle se dit désolée que certains, en raison des termes utilisés par le personnel, puissent se sentir exclus.

Cependant, tous les passagers n'ont pas accueilli favorablement ces excuses : la compagnie a été qualifiée de "ridicule" pour s'être pliée à des demandes insensées. Certains ont déclaré : "Pensez à faire circuler les trains à l'heure au lieu de céder à ces demandes absurdes". D'autres ont demandé quels termes devraient être utilisés pour accueillir les passagers de manière inclusive. L'entreprise a-t-elle eu raison de s'excuser et de prendre ces mesures ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci