Égypte : la "Cité d'or perdue" mise au jour. Il s'agit de la découverte la plus importante après celle du tombeau de Toutankhamon - Curioctopus.fr
x
Égypte : la "Cité d'or perdue" mise…
20 photos de personnes sur les sites de rencontres russes devant lesquelles on ne sait pas si on doit rire ou pleurer Ils prennent un tableau de 440 000 $ pour une œuvre interactive et peignent dessus : arrêtés

Égypte : la "Cité d'or perdue" mise au jour. Il s'agit de la découverte la plus importante après celle du tombeau de Toutankhamon

12 Avril 2021 • Par Baptiste
1.457
Advertisement

C'est un âge d'or pour l'archéologie égyptienne. Depuis longtemps, les découvertes passionnantes se succèdent et nous ramènent des milliers d'années en arrière, lorsque des villes prospères, ou plutôt des empires, s'élevaient parmi les étendues de sable.

Aujourd'hui, à la liste des découvertes les plus récentes s'en ajoute une que les experts considèrent comme la deuxième plus importante après la découverte du tombeau de Toutankhamon : l'ancienne cité connue sous le nom de "Cité d'or perdue", ou Aton, a été découverte.

L'annonce de la découverte d'Aton a été faite par le célèbre archéologue Zahi Hawass - dont l'engagement pour l'archéologie égyptienne lui a valu le surnom de "Pharaon" - sur ses réseaux sociaux.

Aton remonte à 3 000 ans et a été fondée par l'un des rois les plus avant-gardistes d'Égypte, le pharaon Amenhotep III, qui a régné de 1391 à 1353 avant J.-C.. Il s'agit du plus important pôle industriel et administratif de l'époque et il est situé à proximité du célèbre site archéologique de Louxor.

Les fouilles ont commencé en septembre 2020, mais l'objectif était tout autre. Puis des briques de boue ont commencé à émerger dans toutes les directions et en continuant à creuser, les archéologues ont réalisé qu'ils avaient sous leurs pieds une immense cité.

Les experts ont ensuite procédé à la datation de la cité antique, grâce aux gravures sur certains vases, mais surtout grâce aux sceaux trouvés sur certaines briques qui correspondaient au cartouche du roi Amenhotep III.

Advertisement

Par le passé, de nombreuses autres expéditions internationales se sont lancées à la recherche de l'ancienne Cité d'or perdue, mais aucune n'a jamais réussi à la trouver.

La cité est en bon état de conservation : les rues sont bordées de maisons dont les murs atteignent jusqu'à trois mètres de haut, écrit l'archéologue Hawass dans le post.

Un bâtiment en briques en zigzag, une sorte de labyrinthe, avec un point d'accès unique menant à des couloirs, apparaît extrêmement intéressant. Il s'agit probablement d'une entrée de sécurité qui permettait aux gardiens de contrôler étroitement qui entrait et qui sortait.

De nombreux artefacts ont déjà été découverts, notamment de nombreux ustensiles qui servaient aux activités de production - pour le filage, le tissage, la cuisson et la préparation des aliments - ainsi que des vases, des bols, des anneaux et d'autres objets de la vie quotidienne.

Le caractère extraordinaire de cette découverte réside dans le fait que tout ce qu'elle contient est resté intact depuis des millénaires. Il donnera aux experts l'occasion de comprendre beaucoup de choses sur la vie des Égyptiens pendant l'Égypte ancienne à l'apogée de sa grandeur.

Les archéologues ont désormais de grandes attentes : ils comptent découvrir des tombeaux et des sépulcres remplis de trésors, jamais ouverts depuis des millénaires.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci