Élever des enfants avec des punitions et des récompenses est-il vraiment utile ? La discipline positive prouve le contraire - Curioctopus.fr
x
Élever des enfants avec des punitions…
Le pouvoir de la génétique : 15 enfants qui sont la photocopie d'un parent 15 affiches anti-suffragette nous montrent comment les hommes du début du 20e siècle craignaient le changement

Élever des enfants avec des punitions et des récompenses est-il vraiment utile ? La discipline positive prouve le contraire

24 Avril 2021 • Par Baptiste
1.257
Advertisement

Aucun parent ne naît en sachant déjà comment il doit élever ses enfants. Lorsque nous nous retrouvons face à un petit nouveau dans la famille, tout change, et à ce moment-là, il est bon de garder à l'esprit quelques stratégies pour éviter que la vie quotidienne ne devienne un enfer, et que les enfants ne grandissent comme des personnes problématiques ou frustrées.

Les parents auront souvent entendu quelqu'un leur recommander d'éviter de punir trop sévèrement leurs enfants ou, à l'inverse, de les récompenser trop souvent par des gratifications. Il s'agit en fait de systèmes éducatifs plutôt traditionnels qui - ne nous le cachons pas - peuvent être utiles dans de nombreux cas. Mais sommes-nous vraiment sûrs qu'ils sont toujours les meilleurs pour les enfants ? La réponse semble être non, et une "solution" possible pourrait être la troisième voie dont nous allons parler, à savoir la discipline positive.

Il est fondamental de fixer des limites aux enfants si l'on veut leur donner une éducation correcte et qu'ils deviennent des personnes respectueuses et responsables. Cependant, si cela signifie punir ou récompenser trop souvent, il y a encore quelque chose qui ne va pas. À ce stade, tout parent se demande probablement : et alors ? Que dois-je faire pour les élever correctement ?

La réponse est la discipline positive. Il ne s'agit pas d'un concept particulier ou abstrait, mais d'un principe simple : abandonner autant que possible les solutions simples au profit d'une analyse large et approfondie visant à déterminer qui ou quoi a provoqué un mauvais comportement chez les enfants. Une attitude qui, au lieu de ne fonctionner que dans l'immédiat, peut s'avérer payante à long terme.

image: Piqsels

Respect, fermeté et gentillesse sont les piliers que tout parent ne devrait jamais perdre de vue pour adopter une discipline positive. Bien sûr, présenté comme cela, cela peut sembler beaucoup trop simple, mais il y a quelque chose de très utile et de profond dans tout cela. Pensez-y : lorsque nous punissons un enfant, il cesse de faire quelque chose parce qu'il a peur des conséquences. Lorsque nous récompensons un enfant, nous faisons quelque chose de très différent : nous l'incitons à faire quelque chose avec la promesse que nous nous engagerons à faire autre chose.

Ces deux situations créent une sorte de cercle vicieux dont il peut être difficile de sortir à long terme. Bien que nous puissions croire qu'un enfant puni sera plus obéissant, en réalité, en imposant des "sanctions", nous risquons de susciter la colère, le ressentiment et la rébellion, ainsi que des mensonges. Il suffit de penser à soi-même : cela nous plaît-il que les gens s'adressent à nous de manière négative ? Sommes-nous prêts, alors, à écouter attentivement leurs motivations ? Très probablement non, et il en va de même pour les enfants.

Advertisement

Ne serait-il pas préférable, dans ces cas-là, de recevoir de la compréhension, même si nous savons que nous avons eu tort ? Si nous nous asseyons en face d'un enfant et qu'avec autorité nous essayons de lui faire comprendre où il s'est trompé, en le faisant réfléchir aux raisons de ses actions, nous pouvons peut-être commencer à enquêter sur ce qui le fait vraiment se sentir mal, et ne le fait pas se comporter de la meilleure façon. C'est probablement à ce moment-là que nous découvrirons chez eux des "points sensibles" : précisément ceux qui sont à l'origine de la négativité.

Essayons donc de mettre de côté les menaces et les impositions. Ce n'est pas facile, c'est vrai, mais cela vaut la peine d'essayer. La peur, après tout, n'est pas du tout un état d'esprit productif. Si nous parvenons à faire comprendre aux enfants ce que nous voulons, quelles sont nos motivations, en nous connectant à eux avec empathie et pas seulement avec la frustration de devoir les punir ou les récompenser, nous réaliserons probablement de grandes choses.

image: Piqsels

Au final, c'est un peu la différence entre commander et être un vrai leader. Le leader sait comment motiver et, en même temps, comment se faire entendre et obéir sans mortifier ceux qui sont sous ses ordres. Cela génère un modèle positif et durable, utile - dans notre cas - à l'enfant pour construire ses relations d'adolescent et d'adulte. Et, quand on comprend quelque chose en profondeur, sans menaces et sans peur, on sait aussi l'accepter.

Ce n'est pas simple, et personne ici ne veut l'affirmer. De nombreuses recherches psychologiques et pédagogiques soutiennent toutefois ce modèle de discipline positive. C'est à nous d'essayer, tout comme c'est à nous d'orienter les petits sur le bon chemin. Qu'en pensez-vous ? Dites-le nous dans les commentaires

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci