Il décide de s'en aller après avoir attendu 35 minutes pour un entretien d'embauche : son récit - Curioctopus.fr
x
Il décide de s'en aller après avoir…
Hôtels cauchemardesques : 17 clients malchanceux racontent leurs mauvaises surprises trouvées à l'hôtel Thomas, l'oie

Il décide de s'en aller après avoir attendu 35 minutes pour un entretien d'embauche : son récit

05 Avril 2021 • Par Baptiste
10.625
Advertisement

Quiconque doit se présenter à un entretien d'embauche ressent souvent de l'anxiété et de la tension : il faut se montrer sous son meilleur jour, faire preuve d'assurance mais pas d'arrogance, mettre en valeur ses points forts et répondre de manière intelligente et stratégique aux questions posées par le recruteur. L'entretien d'embauche est certes important pour permettre aux responsables de l'entreprise d'apprendre à connaître le candidat et de comprendre quel type d'employé il pourrait être - tant d'un point de vue professionnel qu'humain - mais il est également important que les candidats saisissent les opportunités que l'entreprise peut offrir, les possibilités d'évolution, les valeurs qui la guident et la manière dont elle traite ses employés. Et sur ce dernier point, Miguel Olave a partagé un message très important.

Miguel parle de son expérience sur Linkedin : il est papa, mental coach, community manager et bien plus encore. Il cherchait un poste dans le domaine des ventes et du marketing pour une entreprise et a réussi à obtenir un entretien. Miguel s'est présenté à l'heure au lieu du rendez-vous, mais il a attendu 35 minutes pour que quelqu'un vienne lui parler et ce manque de respect l'a fait partir sans même avoir passé l'entretien. Bien sûr, les retards sont pardonnables, mais ce que Miguel n'a pas pu tolérer, c'est que le responsable des ressources humaines soit passé devant lui à plusieurs reprises sans le considérer, le saluer ou s'excuser de son retard. Si seulement ils avaient montré de l'intérêt en lui présentant des excuses ou en considérant sa présence, Miguel ne se serait pas levé de sa chaise.

Mais pourquoi attendre alors qu'il était déjà évident que l'entreprise ne respectait pas les candidats et vraisemblablement aussi les employés ? Son temps n'a pas été respecté et les actions ont plus de poids que les mots. Il a ensuite reçu un appel d'un collaborateur lui expliquant pourquoi ils étaient en retard et Miguel a répondu qu'il aurait préféré recevoir l'appel du responsable des RH. Les utilisateurs de Linkedin ont pleinement soutenu le choix et le comportement de Miguel : le RH n'a pas été professionnel et a réussi à communiquer, par son manque de considération, une culture d'entreprise totalement erronée. Miguel, dans un simple post, a su faire passer un message important : ce n'est pas seulement l'entreprise qui choisit un candidat mais le candidat doit aussi choisir l'entreprise. Qu'auriez-vous fait à sa place ? Auriez-vous attendu ou seriez-vous parti ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci