L'un des oiseaux les plus rares du monde est menacé d'extinction : il ne sait plus chanter les mélodies de son espèce - Curioctopus.fr
x
L'un des oiseaux les plus rares du monde…
Amazon met en vente une voiture gonflable Les Pierrafeu, soignée dans les moindres détails Les éditeurs ont refusé de publier le livre car

L'un des oiseaux les plus rares du monde est menacé d'extinction : il ne sait plus chanter les mélodies de son espèce

26 Avril 2021 • Par Baptiste
1.648
Advertisement

Le Méliphage régent est un oiseau que l'on trouve principalement dans le sud-est de l'Australie et qui est considéré comme l'un des oiseaux les plus rares du monde. Cependant, les experts craignent qu'ils ne s'éteignent bientôt car ils ont oublié les mélodies de leur espèce. Alors que l'on pouvait auparavant observer des volées de centaines d'oiseaux dans tout le sud-est de l'Australie, il ne reste plus qu'environ 300 individus dans le monde.

via: bbc.com

Avec son plumage jaune et noir, cette espèce est prête à quitter le nid 3 à 4 semaines après sa naissance. Ce n'est que dans les mois qui suivent que les oiseaux commencent à apprendre la mélodie complexe de leur espèce. Avec le déclin des effectifs, les experts ont commencé à remarquer que la complexité de la mélodie diminuait et que les oiseaux mâles ne pouvaient plus reproduire le chant de leur espèce. Aujourd'hui, il semble que les Méliphages régents aient oublié de chanter, ce qui pourrait mettre en péril l'espèce, de plus en plus proche de l'extinction.

Comme d'autres espèces d'oiseaux, le Méliphage chante pour communiquer avec les siens, pour signaler les dangers et pour attirer les femelles pendant la parade nuptiale et l'accouplement. Les oiseaux apprennent à chanter par imitation et par écoute, un peu comme les enfants : au contact d'autres adultes de l'espèce, ils commencent à apprendre la mélodie, mais, comme les individus ont remarquablement diminué, ils ont maintenant moins l'occasion de fréquenter des oiseaux de la même espèce et donc d'entendre leur chant. Les ornithologues australiens ont même noté que les spécimens mâles commençaient à imiter les chants d'autres espèces, avec lesquelles, manifestement, ils sont entrés en contact. Mais les spécimens femelles de l'espèce ne sont pas attirés par d'autres mélodies, donc les possibilités d'accouplement et de reproduction sont très faibles.

Advertisement

D'après les experts, le Méliphage régent a perdu 12% de sa population, ce qui est une donnée extrêmement inquiétante. Quelle pourrait être la solution pour éviter l'extinction ? Certains scientifiques tentent de faire apprendre la mélodie à des oiseaux élevés en captivité en leur faisant écouter des enregistrements du chant. Ils seront ensuite relâchés dans la nature, où ils pourront, espérons-le, attirer les femelles et se reproduire. Quel sera l'avenir d'une espèce aussi rare ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci